Juillet 2009 Informations actualites armees militaires industries salons defense vehicules blindes e


 
 
Juillet 2009
English
 

Belgique (Army Recognition) Retour Menu
Trois nouvelles commandes pour la société Army Recognition pour la promotion de produits de défense sur son site internet.

La société Army Recognition a reçu trois nouvelles commandes pour la promotion et le marketing de produits de défense sur son site internet, par les sociétés : SESM, société française, spécialisée dans la production de moteurs et transmissions pour char de combat ; FN Herstal, société belge, leader mondial dans la fabrication et la production d’armes et de munitions, et la société chinoise Shaanxi Baoji Special Vehicles, qui produit et fabrique des véhicules blindés à roues. Ces nouvelles commandes montrent que la société Army Recognition avec son site Internet et son magazine sont des vecteurs actuels et futurs de la communication et du marketing pour les sociétés et produits de défense du monde entier.
27 Juillet 2009

La société Army Recognition a reçu trois nouvelles commandes pour la promotion et le marketing de produits de défense sur son site internet, par les sociétés : SESM, société française, spécialisée dans la production de moteurs et transmissions pour char de combat ; FN Herstal, société belge, leader mondial dans la fabrication et la production d’armes et de munitions, et la société chinoise Shaanxi Baoji Special Vehicles, qui produit et fabrique des véhicules blindés à roues. Ces nouvelles commandes montrent que la société Army Recognition avec son site Internet et son magazine sont des vecteurs actuels et futurs de la communication et du marketing pour les sociétés et produits de défense du monde entier. La société Army Recognition a reçu trois nouvelles commandes pour la promotion et le marketing de produits de défense sur son site internet, par les sociétés : SESM, société française, spécialisée dans la production de moteurs et transmissions pour char de combat ; FN Herstal, société belge, leader mondial dans la fabrication et la production d’armes et de munitions, et la société chinoise Shaanxi Baoji Special Vehicles, qui produit et fabrique des véhicules blindés à roues. Ces nouvelles commandes montrent que la société Army Recognition avec son site Internet et son magazine sont des vecteurs actuels et futurs de la communication et du marketing pour les sociétés et produits de défense du monde entier. La société Army Recognition a reçu trois nouvelles commandes pour la promotion et le marketing de produits de défense sur son site internet, par les sociétés : SESM, société française, spécialisée dans la production de moteurs et transmissions pour char de combat ; FN Herstal, société belge, leader mondial dans la fabrication et la production d’armes et de munitions, et la société chinoise Shaanxi Baoji Special Vehicles, qui produit et fabrique des véhicules blindés à roues. Ces nouvelles commandes montrent que la société Army Recognition avec son site Internet et son magazine sont des vecteurs actuels et futurs de la communication et du marketing pour les sociétés et produits de défense du monde entier.
Société française SESM France transmission automatique et moteur pour char de combat Société belge Belgique FN Herstal armes et munitions Société chinoise Chine Shaanxi Baoji Special Vehicles véhicule blindé à roues

 

 

Suède Retour Menu
Les forces armées suédoises dans des combats de nuit en Afghanistan.

Dans la nuit du 26 juillet 2009, des troupes suédoises et finlandaises ont été attaquées par la résistance afghane. Les combats ont duré toute la nuit, pour se terminer au petit matin. Trois rebelles auraient été tués d’après des sources militaires suédoises. Les rebelles ont commencé leur attaque vers 21h00 heure locale. Au départ, c’est un groupe de soldats suédois qui a été pris sous le feu à Balkh, à l’Ouest de Masar-e-Sharif.. Un véhicule blindé à roues RG-32 « Galtan » a été engagé par des tirs d’armes automatiques et des grenades anti-chars. Une unité suédoise, renforcé par une unité finlandaise a été envoyée en renfort sur place. Les combats ont duré toute la nuit, alternant des tirs intenses et des périodes d’accalmies. Au matin, les troupes suédoise et finlandaises contrôlaient le secteur. Aucun soldat suédois et finlandais n’a été blessé, mais deux blessés et trois tués du côté rebelle ont été découvert après les combats. Les premiers soins ont été donnés par les troupes suédoises et finlandaises, et un des rebelles blessés a été envoyé vers la base allemande de Marmal pour continuer les soins.
26 Juillet 2009

Dans la nuit du 26 juillet 2009, des troupes suédoises et finlandaises ont été attaquées par la résistance afghane. Les combats ont duré toute la nuit, pour se terminer au petit matin. Trois rebelles auraient été tués d’après des sources militaires suédoises. Les rebelles ont commencé leur attaque vers 21h00 heure locale. Au départ, c’est un groupe de soldats suédois qui a été pris sous le feu à Balkh, à l’Ouest de Masar-e-Sharif.. Un véhicule blindé à roues RG-32 « Galtan » a été engagé par des tirs d’armes automatiques et des grenades anti-chars. Une unité suédoise, renforcé par une unité finlandaise a été envoyée en renfort sur place. Les combats ont duré toute la nuit, alternant des tirs intenses et des périodes d’accalmies. Au matin, les troupes suédoise et finlandaises contrôlaient le secteur. Aucun soldat suédois et finlandais n’a été blessé, mais deux blessés et trois tués du côté rebelle ont été découvert après les combats. Les premiers soins ont été donnés par les troupes suédoises et finlandaises, et un des rebelles blessés a été envoyé vers la base allemande de Marmal pour continuer les soins.
Suède Armée suédoise soldats en Afghanistan photo

 

 

Chine Retour Menu
Exercice militaire anti-terroriste conjoint entre la Russie et la Chine, "Peace Mission 2009".

Environ 2600 soldats russes et chinois participent à un exercice militaire conjoint anti-terroriste depuis ce 26 juillet 2009, sous le nom de code "Peace Mission-2009". Plus de 100 chars, des obusiers et plus de 60 avions de combat vont participer à ces manœuvres, qui vont durer pendant 5 jours. Cet exercice sera contrôlé par des observateurs militaires provenant de Chine (SCO : Shanghai Cooperation Organization), ainsi que des autorités des deux pays. L’ensemble des exercices se déroulera sur la zone d’entraînement tactique de Taonan au Nord-est de la province de Jilin.
25 Juillet 2009

Environ 2600 soldats russes et chinois participent à un exercice militaire conjoint anti-terroriste depuis ce 26 juillet 2009, sous le nom de code "Peace Mission-2009". Plus de 100 chars, des obusiers et plus de 60 avions de combat vont participer à ces manœuvres, qui vont durer pendant 5 jours. Cet exercice sera contrôlé par des observateurs militaires provenant de Chine (SCO : Shanghai Cooperation Organization), ainsi que des autorités des deux pays. L’ensemble des exercices se déroulera sur la zone d’entraînement tactique de Taonan au Nord-est de la province de Jilin. Environ 2600 soldats russes et chinois participent à un exercice militaire conjoint anti-terroriste depuis ce 26 juillet 2009, sous le nom de code "Peace Mission-2009". Plus de 100 chars, des obusiers et plus de 60 avions de combat vont participer à ces manœuvres, qui vont durer pendant 5 jours. Cet exercice sera contrôlé par des observateurs militaires provenant de Chine (SCO : Shanghai Cooperation Organization), ainsi que des autorités des deux pays. L’ensemble des exercices se déroulera sur la zone d’entraînement tactique de Taonan au Nord-est de la province de Jilin. Environ 2600 soldats russes et chinois participent à un exercice militaire conjoint anti-terroriste depuis ce 26 juillet 2009, sous le nom de code "Peace Mission-2009". Plus de 100 chars, des obusiers et plus de 60 avions de combat vont participer à ces manœuvres, qui vont durer pendant 5 jours. Cet exercice sera contrôlé par des observateurs militaires provenant de Chine (SCO : Shanghai Cooperation Organization), ainsi que des autorités des deux pays. L’ensemble des exercices se déroulera sur la zone d’entraînement tactique de Taonan au Nord-est de la province de Jilin.
Chine Russie exercice militaire conjoint
anti-terroriste Peace Mission 2009 photos
Chine Russie exercice militaire conjoint
anti-terroriste Peace Mission 2009 photos
Chine Russie exercice militaire conjoint
anti-terroriste Peace Mission 2009 photos

 

 

France (Nexter Systems) Retour Menu
Philippe BURTIN proposé comme nouveau directeur général de Giat Industries et Nexter Systems.

Durant une réunion, ce 24 juillet 2009, le comité des directeurs de Giat Industries a proposé la nomination de Philippe Burtin comme Directeur Général de Giat Industries et Nexter Systems. Cette nomination doit encore être approuvée par le gouvernement français. En attendant, Philippe Burtin a été nommé comme directeur représentatif dans le rôle de Directeur Général.
24 Juillet 2009

Durant une réunion, ce 24 juillet 2009, le comité des directeurs de Giat Industries a proposé la nomination de Philippe Burtin comme Directeur Général de Giat Industries et Nexter Systems. Cette nomination doit encore être approuvée par le gouvernement français. En attendant, Philippe Burtin a été nommé comme directeur représentatif dans le rôle de Directeur Général.
Philippe Burtin proposé comme Directeur Général pour Giat Industries et Nexter Systems photo

 

 

Etats Unis (Textron Marine & Land Systems) Retour Menu
Nouveau contrat pour la firme Textron Marine & Land Systems de 191 véhicules blindés à roues M1117 et 38 véhicules blindés à roues M1200.

Textron Marine & Land Systems, une filiale de Textron Systems, a annoncé la signature d’un contrat pour des ASV (Armored Security Vehicle) pour le compte de l’armée américaine. Le contrat inclut une commande de 191 véhicules blindés à roues M1117 ASV et 38 véhicules blindés à roues M1200 Armored Knight, ainsi que du support et de la maintenance. Le début des livraisons est prévu pour février 2010, avec une fin prévue en 2013 en ce qui concerne les options. Le contrat porte sur un montant approximatif de 200 millions de $. Textron Marine & Land Systems a déjà livré à ce jour, plus de 2.153 ASV à l’armée américaine.
23 Juillet 2009

Textron Marine & Land Systems, une filiale de Textron Systems, a annoncé la signature d’un contrat pour des ASV (Armored Security Vehicle) pour le compte de l’armée américaine. Le contrat inclut une commande de 191 véhicules blindés à roues M1117 ASV et 38 véhicules blindés à roues M1200 Armored Knight, ainsi que du support et de la maintenance. Le début des livraisons est prévu pour février 2010, avec une fin prévue en 2013 en ce qui concerne les options. Le contrat porte sur un montant approximatif de 200 millions de $. Textron Marine & Land Systems a déjà livré à ce jour, plus de 2.153 ASV à l’armée américaine. Textron Marine & Land Systems, une filiale de Textron Systems, a annoncé la signature d’un contrat pour des ASV (Armored Security Vehicle) pour le compte de l’armée américaine. Le contrat inclut une commande de 191 véhicules blindés à roues M1117 ASV et 38 véhicules blindés à roues M1200 Armored Knight, ainsi que du support et de la maintenance. Le début des livraisons est prévu pour février 2010, avec une fin prévue en 2013 en ce qui concerne les options. Le contrat porte sur un montant approximatif de 200 millions de $. Textron Marine & Land Systems a déjà livré à ce jour, plus de 2.153 ASV à l’armée américaine.
Etats Unis armée américaine States Textron Marine & Land System M1117 Guardian véhicule blindé à roues transport de troupe photo Etats Unis armée américaine Marine & Land System M1200 Armored Knights véhicule blindé à roues transport de troupe photo

 

 

Venezuela Retour Menu
Caracas entend doubler ses troupes blindées.

Le président vénézuélien Hugo Chavez a fait savoir que son pays avait l'intention de doubler le nombre de ses chars et de renforcer son potentiel militaire, rapporte l'agence vénézuélienne ABN citant le chef de l'Etat. "Nous envisageons d'acheter un certain nombre de chars pour en doubler le nombre par rapport à celui que nous avons déjà. Je me soucie peu de ce qu'en pensent nos voisins ou les Yankees. Nous devons renforcer nos forces armées basées au sol, en mer et dans l'air et nous continuerons de le faire", a déclaré jeudi M. Chavez dans son émission télévisée "Allo, président. Théorie". Outre les chars, le Venezuela entend acheter du matériel destiné à renforcer l'infanterie, l'artillerie, les troupes navales et l'aviation. M. Chavez a fait cette déclaration en réponse à la démarche de la Colombie voisine qui a proposé aux Etats-Unis d'utiliser conjointement cinq bases militaires déployées sur son territoire. Le leader vénézuélien a accueilli ce geste comme une "menace impérialiste" pour son pays et pour toute l'Amérique latine. Ces dernières années, le Venezuela a acheté à la Russie des armes et du matériel de guerre pour plus de 4 milliards de dollars. Moscou a déjà fourni à Caracas 100.000 fusils d'assaut Kalachnikov AK-103 et lancé la construction de deux usines pour leur assemblage sous licence. La Russie remplit également son contrat prévoyant la livraison au Venezuela de 24 chasseurs polyvalents Su-30MK2 et de 47 hélicoptères: 34 Mi-17B-5, 10 Mi-35M et 3 Mi-26T.
24 Juillet 2009

Le président vénézuélien Hugo Chavez a fait savoir que son pays avait l'intention de doubler le nombre de ses chars et de renforcer son potentiel militaire, rapporte l'agence vénézuélienne ABN citant le chef de l'Etat. "Nous envisageons d'acheter un certain nombre de chars pour en doubler le nombre par rapport à celui que nous avons déjà. Je me soucie peu de ce qu'en pensent nos voisins ou les Yankees. Nous devons renforcer nos forces armées basées au sol, en mer et dans l'air et nous continuerons de le faire", a déclaré jeudi M. Chavez dans son émission télévisée "Allo, président. Théorie". Outre les chars, le Venezuela entend acheter du matériel destiné à renforcer l'infanterie, l'artillerie, les troupes navales et l'aviation. M. Chavez a fait cette déclaration en réponse à la démarche de la Colombie voisine qui a proposé aux Etats-Unis d'utiliser conjointement cinq bases militaires déployées sur son territoire. Le leader vénézuélien a accueilli ce geste comme une "menace impérialiste" pour son pays et pour toute l'Amérique latine. Ces dernières années, le Venezuela a acheté à la Russie des armes et du matériel de guerre pour plus de 4 milliards de dollars. Moscou a déjà fourni à Caracas 100.000 fusils d'assaut Kalachnikov AK-103 et lancé la construction de deux usines pour leur assemblage sous licence. La Russie remplit également son contrat prévoyant la livraison au Venezuela de 24 chasseurs polyvalents Su-30MK2 et de 47 hélicoptères: 34 Mi-17B-5, 10 Mi-35M et 3 Mi-26T.
Venezuela armée vénézuèlienne AMX-30 char de combat principal photo

 

 

France (Nexter Systems) Retour Menu
Nouvelle commande pour NEXTER munitions pour un montant de 16,7 M€.

Dans le cadre du plan de relance de l’économie, la Délégation générale pour l’armement (DGA) vient de notifier trois marchés de munitions d’artillerie entre fin juin et début juillet 2009. Le premier marché, notifié à la société NEXTER Munitions pour un montant de 16,7 M€, concerne des obus de 155mm labellisés MURAT (munitions à risques atténués), destinés aux canons CAESAR (camion équipé d’un système d’artillerie). Les obus « muratisés » ont la caractéristique de ne pas exploser s’ils sont touchés par un tir ou si une explosion a lieu a proximité. La qualification sur canon CAESAR de ces nouvelles munitions, prononcée début juillet, permet désormais à ce système de tirer à pleine puissance et pleine portée.
24 Juillet 2009

Dans le cadre du plan de relance de l’économie, la Délégation générale pour l’armement (DGA) vient de notifier trois marchés de munitions d’artillerie entre fin juin et début juillet 2009. Le premier marché, notifié à la société NEXTER Munitions pour un montant de 16,7 M€, concerne des obus de 155mm labellisés MURAT (munitions à risques atténués), destinés aux canons CAESAR (camion équipé d’un système d’artillerie). Les obus « muratisés » ont la caractéristique de ne pas exploser s’ils sont touchés par un tir ou si une explosion a lieu a proximité. La qualification sur canon CAESAR de ces nouvelles munitions, prononcée début juillet, permet désormais à ce système de tirer à pleine puissance et pleine portée.
France armée française Nexter Systems Caesar véhicule blindé obusier automoteur à roues photo

 

 

Etats Unis (BAE Systems) Back top page
L'armée américaine achète 62 obusiers M777 de la firme BAE Systems.

Le Département américain de la défense vient de passer une commande additionnelle pour 62 obusiers M777 à la société BAE Systems, pour un montant de 117 millions de $. Cette commande a été signée le 16 juillet 2009, suite à une demande de la part du département de la défense pour 63 obusiers, ainsi que de la maintenance. Ce contrat sera réalisé dans les installations de BAE Systems à Hattiesburg, responsable de l’intégration final et des tests du système d’arme. Le contrat de base pour le programme M777, la fabrication et l’assemblage de la structure complexe en titanium et les composants de recul seront pris en charge à Barrow-in-Furness, au Royaume Uni. Les forces américaines et canadiennes utilisent l’obusier M777 en Afghanistan, dans le cadre de missions de support aux forces de la coalition. Ses capacités à pouvoir être rapidement transporté par hélicoptère, donne au M777 d’énormes avantages en terme de mobilité, faisant de cette arme, une plateforme idéale pour une utilisation dans un terrain comme l’Afghanistan.
21 Juillet 2009

Le Département américain de la défense vient de passer une commande additionnelle pour 62 obusiers M777 à la société BAE Systems, pour un montant de 117 millions de $. Cette commande a été signée le 16 juillet 2009, suite à une demande de la part du département de la défense pour 63 obusiers, ainsi que de la maintenance. Ce contrat sera réalisé dans les installations de BAE Systems à Hattiesburg, responsable de l’intégration final et des tests du système d’arme. Le contrat de base pour le programme M777, la fabrication et l’assemblage de la structure complexe en titanium et les composants de recul seront pris en charge à Barrow-in-Furness, au Royaume Uni. Les forces américaines et canadiennes utilisent l’obusier M777 en Afghanistan, dans le cadre de missions de support aux forces de la coalition. Ses capacités à pouvoir être rapidement transporté par hélicoptère, donne au M777 d’énormes avantages en terme de mobilité, faisant de cette arme, une plateforme idéale pour une utilisation dans un terrain comme l’Afghanistan.
Etats Unis armée américaine M777 BAE Systems obusier 155 mm photo

 

 

France (Panhard General Defense) Retour menu
Nouvelle commande de 200 petits véhicules protégés (PVP) pour le compte de l'armée française.

Hervé Morin, ministre français de la Défense, annonce une commande de 200 petits véhicules protégés (PVP) dans le cadre du plan de relance de l'économie. Le ministre déclare : “Cette accélération des livraisons et des commandes permettra d'assurer une part significative de l'activité des sites Panhard de Saint Germain Laval (Loire) et de Marolles en Hurepoix (Essonne), pour les deux années à venir “. Cette acquisition, notifiée le 30 juin 2009 par la Délégation générale pour l'armement (DGA) à la société Panhard General Défense, s'inscrit dans le cadre du marché global notifié en septembre 2004. Elle permettra d'accélérer fortement les livraisons de PVP en les portant à 300 exemplaires par an en 2009 et 2010, au lieu des 200 par an prévus initialement. Le nombre de véhicules commandés à ce jour s'établit ainsi à 746 dont 314 ont déjà été livrés aux forces. Le montant total correspondant à la fourniture à terme de 933 PVP s'élève à 150 millions d'euros.
10 Juillet 2009

Hervé Morin, ministre français de la Défense, annonce une commande de 200 petits véhicules protégés (PVP) dans le cadre du plan de relance de l'économie. Le ministre déclare : “Cette accélération des livraisons et des commandes permettra d'assurer une part significative de l'activité des sites Panhard de Saint Germain Laval (Loire) et de Marolles en Hurepoix (Essonne), pour les deux années à venir “. Cette acquisition, notifiée le 30 juin 2009 par la Délégation générale pour l'armement (DGA) à la société Panhard General Défense, s'inscrit dans le cadre du marché global notifié en septembre 2004. Elle permettra d'accélérer fortement les livraisons de PVP en les portant à 300 exemplaires par an en 2009 et 2010, au lieu des 200 par an prévus initialement. Le nombre de véhicules commandés à ce jour s'établit ainsi à 746 dont 314 ont déjà été livrés aux forces. Le montant total correspondant à la fourniture à terme de 933 PVP s'élève à 150 millions d'euros
France armée française Panhard General Defense PVP petit véhicule protégé à roues photo
Panhard PVP
Fiche Technique

 

 

France (Sagem) Retour menu
Les soldats français équipés du système FELIN, première présentation à la presse.

Le 1er juillet 2009 marque la fin des essais terrains réalisés dans le cadre de l’EVTO (Evaluation Technico Opérationnelle) de FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés). Armé par le Régiment de Marche du Tchad (unité de la 2ème Brigade Blindée), un GTIA (Groupement Tactique Interarmes), soit une compagnie d’infanterie de 135 combattants, a ainsi démontré l’apport de FELIN dans le combat en zone urbaine, achevant ainsi cinq mois d’évaluations intensives du système. Afin de démontrer les capacités du nouveau système de l’infanterie française, une section complète de 40 combattants du RMT équipé FELIN, soutenue par un VAB Infanterie, a effectué le 1er Juillet une démonstration de prise d’assaut de vive force et de réduction de résistance dans la ville de Geoffrecourt, ville reconstituée destinée à l’entraînement en zone urbaine, au cœur du CENZUB, près de la petite ville de Sissone dans l’Aisne. Développé et produit sous la maîtrise d’œuvre de la société française Sagem (Groupe Safran), FELIN se présente ainsi, en 2009, à l’issue de son EVTO, comme le système intégré de combattant débarqué le plus abouti et le plus avancé en Europe. L’autre aspect du programme tient à sa solidité industrielle: outre les 358 systèmes de présérie livrés pour EVTO, plus de 6000 systèmes sont en commande ferme pour 6 régiments, l’Armée française devant recevoir 22 300 systèmes au titre de l’actuelle LPM. Comme l’a précisé la DGA : « le 1er régiment sera équipé au 1er trimestre 2010, un déploiement en OPEX étant possible fin 2010 ». En effet, il conviendra, une fois le système livré, d’assurer un entraînement adéquat afin que chaque soldat puisse s’approprier FELIN pour en exploiter toutes les potentialités.
08 Juillet 2009

Le 1er juillet 2009 marque la fin des essais terrains réalisés dans le cadre de l’EVTO (Evaluation Technico Opérationnelle) de FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés). Armé par le Régiment de Marche du Tchad (unité de la 2ème Brigade Blindée), un GTIA (Groupement Tactique Interarmes), soit une compagnie d’infanterie de 135 combattants, a ainsi démontré l’apport de FELIN dans le combat en zone urbaine, achevant ainsi cinq mois d’évaluations intensives du système. Afin de démontrer les capacité du nouveau système de l’infanterie française, une section complète de 40 combattants du RMT équipé FELIN, soutenue par un VAB Infanterie, a effectué le 1er Juillet une démonstration de prise d’assaut de vive force et de réduction de résistance dans la ville de Geoffrecourt, ville reconstituée destinée à l’entraînement en zone urbaine, au cœur du CENZUB, près de la petite ville de Sissone dans l’Aisne. Développé et produit sous la maîtrise d’œuvre de la société française Sagem (Groupe Safran), FELIN se présente ainsi, en 2009, à l’issue de son EVTO, comme le système intégré de combattant débarqué le plus abouti et le plus avancé en Europe. L’autre aspect du programme tient à sa solidité industrielle: outre les 358 systèmes de présérie livrés pour EVTO, plus de 6000 systèmes sont en commande ferme pour 6 régiments, l’Armée française devant recevoir 22 300 systèmes au titre de l’actuelle LPM. Comme l’a précisé la DGA : « le 1er régiment sera équipé au 1er trimestre 2010, un déploiement en OPEX étant possible fin 2010 ». En effet, il conviendra, une fois le système livré, d’assurer un entraînement adéquat afin que chaque soldat puisse s’approprier FELIN pour en exploiter toutes les potentialités. Le 1er juillet 2009 marque la fin des essais terrains réalisés dans le cadre de l’EVTO (Evaluation Technico Opérationnelle) de FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés). Armé par le Régiment de Marche du Tchad (unité de la 2ème Brigade Blindée), un GTIA (Groupement Tactique Interarmes), soit une compagnie d’infanterie de 135 combattants, a ainsi démontré l’apport de FELIN dans le combat en zone urbaine, achevant ainsi cinq mois d’évaluations intensives du système. Afin de démontrer les capacité du nouveau système de l’infanterie française, une section complète de 40 combattants du RMT équipé FELIN, soutenue par un VAB Infanterie, a effectué le 1er Juillet une démonstration de prise d’assaut de vive force et de réduction de résistance dans la ville de Geoffrecourt, ville reconstituée destinée à l’entraînement en zone urbaine, au cœur du CENZUB, près de la petite ville de Sissone dans l’Aisne. Développé et produit sous la maîtrise d’œuvre de la société française Sagem (Groupe Safran), FELIN se présente ainsi, en 2009, à l’issue de son EVTO, comme le système intégré de combattant débarqué le plus abouti et le plus avancé en Europe. L’autre aspect du programme tient à sa solidité industrielle: outre les 358 systèmes de présérie livrés pour EVTO, plus de 6000 systèmes sont en commande ferme pour 6 régiments, l’Armée française devant recevoir 22 300 systèmes au titre de l’actuelle LPM. Comme l’a précisé la DGA : « le 1er régiment sera équipé au 1er trimestre 2010, un déploiement en OPEX étant possible fin 2010 ». En effet, il conviendra, une fois le système livré, d’assurer un entraînement adéquat afin que chaque soldat puisse s’approprier FELIN pour en exploiter toutes les potentialités. Le 1er juillet 2009 marque la fin des essais terrains réalisés dans le cadre de l’EVTO (Evaluation Technico Opérationnelle) de FELIN (Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés). Armé par le Régiment de Marche du Tchad (unité de la 2ème Brigade Blindée), un GTIA (Groupement Tactique Interarmes), soit une compagnie d’infanterie de 135 combattants, a ainsi démontré l’apport de FELIN dans le combat en zone urbaine, achevant ainsi cinq mois d’évaluations intensives du système. Afin de démontrer les capacité du nouveau système de l’infanterie française, une section complète de 40 combattants du RMT équipé FELIN, soutenue par un VAB Infanterie, a effectué le 1er Juillet une démonstration de prise d’assaut de vive force et de réduction de résistance dans la ville de Geoffrecourt, ville reconstituée destinée à l’entraînement en zone urbaine, au cœur du CENZUB, près de la petite ville de Sissone dans l’Aisne. Développé et produit sous la maîtrise d’œuvre de la société française Sagem (Groupe Safran), FELIN se présente ainsi, en 2009, à l’issue de son EVTO, comme le système intégré de combattant débarqué le plus abouti et le plus avancé en Europe. L’autre aspect du programme tient à sa solidité industrielle: outre les 358 systèmes de présérie livrés pour EVTO, plus de 6000 systèmes sont en commande ferme pour 6 régiments, l’Armée française devant recevoir 22 300 systèmes au titre de l’actuelle LPM. Comme l’a précisé la DGA : « le 1er régiment sera équipé au 1er trimestre 2010, un déploiement en OPEX étant possible fin 2010 ». En effet, il conviendra, une fois le système livré, d’assurer un entraînement adéquat afin que chaque soldat puisse s’approprier FELIN pour en exploiter toutes les potentialités.
France armée française Sagem Felin Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés photo France armée française Sagem Felin Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés photo France armée française Sagem Felin Fantassin à Equipements et Liaisons Intégrés photo

 

 

Allemagne (Rheinmetall defence) Retour menu
Une commande de 3 milliards d'Euro pour la production de 405 véhicules blindés de combat d'infanterie Puma, pour le compte de l'armée allemande.

La commande allemande de 405 véhicules blindés de combat d’infanterie Puma, est le contrat le plus important dans l’histoire de Rheinmetall. Les premiers véhicules de combat Puma devraient être livrés au début de l’année 2010. Ce contrat porte sur un montant de 3,1 milliards d’Euro, celui-ci a été signé par l’Agence Fédéral des Technologies de défense et des achats de l’armée allemande (Federal Agency for Defence Technology and Procurement BWB) à Koblenz. Les contractants principaux sont les firmes allemandes PSM GmbH de Kassel, Rheinmetall AG de Düsseldorf et Krauss-Maffei Wegmann GmbH & Co. KG de Munich, chacune ayant une part de 50%. Le Comité du Budget a récemment approuvé le début de la production du Puma, qui est aujourd’hui le plus grand programme de défense européen. Le Puma est pour l’armée allemande, le plus grand projet de modernisation. Le Puma est un blindé chenillé qui fournit une protection maximum à l’équipage et aux troupes embarqués, contre les mines terrestres, les roquettes antichars, et les engins explosifs improvisés, avec aucun équivalent au niveau mondial pour ce type de véhicule.
06 Juillet 2009

La commande allemande de 405 véhicules blindés de combat d’infanterie Puma, est le contrat le plus important dans l’histoire de Rheinmetall. Les premiers véhicules de combat Puma devraient être livrés au début de l’année 2010. Ce contrat porte sur un montant de 3,1 milliards d’Euro, celui-ci a été signé par l’Agence Fédéral des Technologies de défense et des achats de l’armée allemande (Federal Agency for Defence Technology and Procurement BWB) à Koblenz. Les contractants principaux sont les firmes allemandes PSM GmbH de Kassel, Rheinmetall AG de Düsseldorf et Krauss-Maffei Wegmann GmbH & Co. KG de Munich, chacune ayant une part de 50%. Le Comité du Budget a récemment approuvé le début de la production du Puma, qui est aujourd’hui le plus grand programme de défense européen. Le Puma est pour l’armée allemande, le plus grand projet de modernisation. Le Puma est un blindé chenillé qui fournit une protection maximum à l’équipage et aux troupes embarqués, contre les mines terrestres, les roquettes antichars, et les engins explosifs improvisés, avec aucun équivalent au niveau mondial pour ce type de véhicule. La commande allemande de 405 véhicules blindés de combat d’infanterie Puma, est le contrat le plus important dans l’histoire de Rheinmetall. Les premiers véhicules de combat Puma devraient être livrés au début de l’année 2010. Ce contrat porte sur un montant de 3,1 milliards d’Euro, celui-ci a été signé par l’Agence Fédéral des Technologies de défense et des achats de l’armée allemande (Federal Agency for Defence Technology and Procurement BWB) à Koblenz. Les contractants principaux sont les firmes allemandes PSM GmbH de Kassel, Rheinmetall AG de Düsseldorf et Krauss-Maffei Wegmann GmbH & Co. KG de Munich, chacune ayant une part de 50%. Le Comité du Budget a récemment approuvé le début de la production du Puma, qui est aujourd’hui le plus grand programme de défense européen. Le Puma est pour l’armée allemande, le plus grand projet de modernisation. Le Puma est un blindé chenillé qui fournit une protection maximum à l’équipage et aux troupes embarqués, contre les mines terrestres, les roquettes antichars, et les engins explosifs improvisés, avec aucun équivalent au niveau mondial pour ce type de véhicule. La commande allemande de 405 véhicules blindés de combat d’infanterie Puma, est le contrat le plus important dans l’histoire de Rheinmetall. Les premiers véhicules de combat Puma devraient être livrés au début de l’année 2010. Ce contrat porte sur un montant de 3,1 milliards d’Euro, celui-ci a été signé par l’Agence Fédéral des Technologies de défense et des achats de l’armée allemande (Federal Agency for Defence Technology and Procurement BWB) à Koblenz. Les contractants principaux sont les firmes allemandes PSM GmbH de Kassel, Rheinmetall AG de Düsseldorf et Krauss-Maffei Wegmann GmbH & Co. KG de Munich, chacune ayant une part de 50%. Le Comité du Budget a récemment approuvé le début de la production du Puma, qui est aujourd’hui le plus grand programme de défense européen. Le Puma est pour l’armée allemande, le plus grand projet de modernisation. Le Puma est un blindé chenillé qui fournit une protection maximum à l’équipage et aux troupes embarqués, contre les mines terrestres, les roquettes antichars, et les engins explosifs improvisés, avec aucun équivalent au niveau mondial pour ce type de véhicule.
Allemagne armée allemande Puma Rheinmetall Defence véhicule blindé chenillé de combat d'infantertie photo Allemagne armée allemande Puma Rheinmetall Defence véhicule blindé chenillé de combat d'infantertie photo Allemagne armée allemande Puma Rheinmetall Defence véhicule blindé chenillé de combat d'infantertie photo

 

 

Etats Unis (Oshkosh) Retour menu
Une commande initiale de 2.247 véhicule M-ATV gagnée par Oshkosh pour le compte de l'armée américaine.

La société américaine Oshkosh Defense a gagné un contrat pour le compte de l’armée américaine dans le cadre d’un test rapide de véhicules de production. Pour un montant de 1,05 milliard de $, Oshkosh va produire 2.244 MRAP M-ATV (All-Terrain Vehicles), afin de fournir à l’armée américaine, un véhicule rapide et qui peut traverser toutes les types de terrain en Afghanistan. Il devrait remplacer en partie, et par la suite entièrement, la gamme des véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) utilisés en Afghanistan, qui ont montré leur efficacité en Iraq, mais qui ne sont pas adapté aux conditions montagneuses de l’Afghanistan.
01 Juillet 2009

La société américaine Oshkosh Defense a gagné un contrat pour le compte de l’armée américaine dans le cadre d’un test rapide de véhicules de production. Pour un montant de 1,05 milliard de $, Oshkosh va produire 2.244 MRAP M-ATV (All-Terrain Vehicles), afin de fournir à l’armée américaine, un véhicule rapide et qui peut traverser toutes les types de terrain en Afghanistan. Il devrait remplacer en partie, et par la suite entièrement, la gamme des véhicules MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) utilisés en Afghanistan, qui ont montré leur efficacité en Iraq, mais qui ne sont pas adapté aux conditions montagneuses de l’Afghanistan.
Etats Unis Oshkosh MRAP M-ATV véhicule blindé à roues photo
Oshkosh M-ATV
Fiche Technique

 

 

Etats Unis (General dynamics) Retour menu
General Dynamics a gagné un contrat de 10 millions de $ pour la production du lance-grenade Mk19 pour le compte de l’armée américaine.

General Dynamics Armament and Technical Products, une filiale de General Dynamics (NYSE:GD) a gagné un contrat additionnel de 10 millions de $ par le TACOM de l’armée américaine pour la production du lance-grenade automatique Mk19. La livraison devrait commencer en avril 2010, et devrait se terminer pour juillet 2012. Cette dernière commande permet au contrat initial d’atteindre un montant de 67 millions de $. Le travail de production se fera dans les installation de General Dynamics Armament and Technical Products' Saco, dans le Maine. Le programme de gestion sera réalisé à Saco dans le Maine, avec le support de la société Burlington, Vt.-based Technology Center.
01 Juillet 2009

General Dynamics Armament and Technical Products, une filiale de General Dynamics (NYSE:GD) a gagné un contrat additionnel de 10 millions de $ par le TACOM de l’armée américaine pour la production du lance-grenade automatique Mk19. La livraison devrait commencer en avril 2010, et devrait se terminer pour juillet 2012. Cette dernière commande permet au contrat initial d’atteindre un montant de 67 millions de $. Le travail de production se fera dans les installation de General Dynamics Armament and Technical Products' Saco, dans le Maine. Le programme de gestion sera réalisé à Saco dans le Maine, avec le support de la société Burlington, Vt.-based Technology Center.
Etats Unis US Army Mk 19 lance grenade automatique photo
MK19 Grenade Launcher Technical Data Sheet

 

 

France (Renault Trucks Defense) Back top page
L'OTAN retient le Sherpa de Renault Trucks Defense comme véhicule blindé de liaison et de reconnaissance.

A l'issue du large appel d'offres international "Blast and Bullet Proof Protected Vehicle Rough Terrain - PVRT -" lancé en 2008, la NAMSA a retenu le Sherpa de Renault Trucks Défense, en version blindée, pour répondre aux besoins de liaison et de reconnaissance sous protection des forces de l'OTAN. Le véhicule blindé est le sherpa léger version SCOUT. Après les succès en 2007 et 2008 du Sherpa comme porteur de shelters 10 pieds et comme véhicule d'allègement tactique auprès de l'OTAN, utilisant plusieurs dizaines de ces véhicules pour ses opérations, et le choix par la France début 2009 du Sherpa comme porteur des stations tactiques Syracuse III, la famille Sherpa confirme avec cette nouvelle référence internationale sa polyvalence et sa compétitivité. L'OTAN renforce son équipement en Sherpa Carrier et commande à Renault Trucks Defense des véhicules tactiques Sherpa supplémentaires destinés à l'allègement logistique des postes de commandement interalliés (Combined Joint Task Force HQ).Renault Trucks Defense a livré plusieurs dizaines de ces véhicules à l'OTAN depuis 2008.
01 Juillet 2009

A l'issue du large appel d'offres international "Blast and Bullet Proof Protected Vehicle Rough Terrain - PVRT -" lancé en 2008, la NAMSA a retenu le Sherpa de Renault Trucks Défense, en version blindée, pour répondre aux besoins de liaison et de reconnaissance sous protection des forces de l'OTAN. Le véhicule blindé est le sherpa léger version SCOUT. Après les succès en 2007 et 2008 du Sherpa comme porteur de shelters 10 pieds et comme véhicule d'allègement tactique auprès de l'OTAN, utilisant plusieurs dizaines de ces véhicules pour ses opérations, et le choix par la France début 2009 du Sherpa comme porteur des stations tactiques Syracuse III, la famille Sherpa confirme avec cette nouvelle référence internationale sa polyvalence et sa compétitivité. L'OTAN renforce son équipement en Sherpa Carrier et commande à Renault Trucks Defense des véhicules tactiques Sherpa supplémentaires destinés à l'allègement logistique des postes de commandement interalliés (Combined Joint Task Force HQ).Renault Trucks Defense a livré plusieurs dizaines de ces véhicules à l'OTAN depuis 2008.
france français Renault Trucks Defense Sherpa 3 véhicule blindé à roues transport de troupe photo
Sherpa 3
Fiche Technique

 

 

Royaume Uni (BAE Systems) Back top page
BAE Systems prend en charge la conception Sud Africaine du véhicule blindé Iguana.

BAE Systems a acquit la conception et le développement du véhicule blindé léger “Iguana”, qui sera renommé, RG34. Le véhicule sera commercialisé pour le marché militaire, le maintien de la paix, et les services de sécurité. L’Iguana a été développé par IADSA, sous contrat avec Sabiex en Belgique. BAE Systems acquière la propriété intellectuelle de Sabiex, sur base d’un accord pour un montant non communiqué, signé une semaine auparavant. L’acquisition de ce véhicule blindé rentre dans la stratégie de la compagnie pour développer les capacités du marché militaires et de sécurité en Afrique du Sud.
01 Juillet 2009

BAE Systems a acquit la conception et le développement du véhicule blindé léger “Iguana”, qui sera renommé, RG34. Le véhicule sera commercialisé pour le marché militaire, le maintien de la paix, et les services de sécurité. L’Iguana a été développé par IADSA, sous contrat avec Sabiex en Belgique. BAE Systems acquière la propriété intellectuelle de Sabiex, sur base d’un accord pour un montant non communiqué, signé une semaine auparavant. L’acquisition de ce véhicule blindé rentre dans la stratégie de la compagnie pour développer les capacités du marché militaires et de sécurité en Afrique du Sud.
Iguana véhicule blindé léger à roues transport de troupe photo
Iguana
Fiche Technique

 

 
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.