Challenger 1 main battle heavy armoured vehicle British army United Kingdom description pictures ide

 
 
Challenger 1 Char de combat principal
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
En 1974, l'Iran commanda à la Royal Ordnance Factory de Leeds 125 Shir 1 et 1225 Shir 2. Le Shir 1 était, en fait, essentiellement une des dernières transformations du Chieftain. L'armée britannique envisageait alors de remplacer le Chieftain par un engin germano-britannique, mais celui-ci n'ayant pas dépassé le stade de projet, le Royaume-Uni réalisa son propre projet, baptisé MBT-70. Avec la chute du Chah d'Iran, les énormes commandes de ce pays furent annulées, avant que les livraisons n'aient pu commencer, bien qu'à cette époque le Shir 1 fût en production à la Royal Ordnance Factory de Leeds. La Jordanie commanda par la suite 278 MBT Khalid, qui étaient pratiquement identiques au Shir1, et les livraisons débutèrent en 1981. Elles sont à présent terminées. En 1980, le ministère britannique de la Défense annonça que le projet du MBT-80 avait été abandonné non seulement parce qu'il s'avérait trop cher, mais aussi parce que sa date de mise en service était incertaine. A sa place, une commande initiale de 237 Challenger fut passée à la Royal Ordnance Factory. Il s'agissait de Shir 1 modifiés pour les adapter au climat européen. Les premiers exemplaires furent remis à l'armée britannique en mars 1983, et quatre régiments en poste sur le Rhin ont été équipés de ce char. Au milieu des années quatre-vingt, le Challenger sera doté d'un système de visée Pilkington PE (connu aussi sous le nom de Therman Observation and Gunery System) qui permettra au char d'améliorer ses capacités d'engagement et d'acquisition de cibles par tous les temps et de jour comme de nuit. Les premiers véhicules produits ont été pourvus d'un canon standard L11A5 120 mm, réalisé par la Royal Ordnance Factory de Leeds, mais il fut remplacé par un nouveau canon de haute technologie, qui a été étudié par la Royal Armament Research and Development Establishment (RARDE) de Fort Halstead. Ce canon, en un acier mieux travaillé, possède une nouvelle culasse et peut lancer des projectiles ayant une plus grande vitesse initiale, et de ce fait dotée d'une capacité de pénétration supérieur à celle des projectiles courants. Il peut également lancer, tout comme le L11A5, le projectile APFSDS de la Royale Ordnance Factory de Birley, capable de percer tous les blindages connus. Un véhicule de dépannage a été développé d'après le châssis du Challenger, tandis que dans le même temps, un certain nombre de Chieftain ont été pourvus d'une grue hydraulique destinée à leur permettre de changer le bloc moteur d'un Challenger sur le terrain ; ainsi équipés, ces blindés recevront la dénomination ARRV (Armoured Repair and Recovery vehicle, " véhicules blindés de récupération et de dépannage"). Il existe également un Chieftain poseur de ponts qui est également utilisable par le Challenger.
Variantes :
Shir : version du Challenger 1 utilisé en Iran
Al Hussein : Version du Challenger utilisé ne Jordanie
Falcon : Châssis du Challenger 1 avec une tourelle fabriquée en Jordanie
Challenger 1 ARV :
véhicule de maintenance et de réparation
 
Armement
1 canon de 120 mm, une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, et une mitrailleuse AA de 7,62 mm
Pays utilisateurs
Angleterre, Iran et Jordanie.
Equipage
4 hommes
Accessoires
Système de vision nocturne et contrôle de tir
Blindage
Chobham Classifié
a
Poids
62.000 kg
Vitesse
56 km/h
Autonomie
450 km
 
 
Identification
 Retour Menu
Armement
Canon avec l'extrémié plus large, manchon thermique, et évacuateur de fumée à la moitié du canon
Tourelle
Tourelle assez plate, avec l'avant incliné. L'emplacement de la base du canon, ressemble à U ouvert vers le bas. Sur le flanc avant droit de la tourelle, on trouve l'emplacement du phare de vision nocturne encastré dans la tourelle. On trouve deux écoutilles au sommet de la tourelle, celle de droite est circulaire et ressort de la surface plane de la tourelle, elle est équipée sur sa gauche d'une mitrailleuse de 7,62 mm, et d'épiscopes sur 360°. L'arrière droit et gauche des flancs de la tourelle, ainsi que l'arrière disposent de boîtiers de rangement et de grille porte filets. A l'avant gauche et droit de la tourelle, on trouve un groupe de 5 lance grenades fumigènes, placés de la façon suivante, 2 au-dessus et 3 en-dessous.
Coque
est de forme rectangulaire avec, avec l'avant légèrement incliné. Le chauffeur est placé au centre, juste à la base de la tourelle., placé dans une sorte de cuvette. A l'arrière de la coque, on trouvent deux jerrycans, ainsi q'un gros bloc servant probablement de point d'attache pour tracter le véhicule. Des plaques de blindage couvrent la partie supérieur du train de roulement, jusqu'à la moitié des roues de route. Ce sont 4 plaques, deux rectangulaires au centre, et une autre à chaque extrémité , finissant à 45°. Toute la partie plane de la coque à l'arrière de la tourelle, conttient des grilles d'échappement.
Train de roulement
est composée de 6 roues de routes et 4 galets supports, une roue tendeuse à l'avant et un barbotin à l'arrière. L'écart des roues est plus large entre la 3° et 4° roue.
Accessoires
Deux antennes de communication sont placées à l'arrière de la tourelle, une à droite et une à gauche.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Emplacement du chauffeur encastré au centre de l'avant de la coque, à la base de la tourelle.
2. Avant de la tourelle lisse et légèrement incliné.
3. Evacuateur de fumée au centre du canon.
4. Base du canon encastré dans une ouverture en forme de U.
5. Petite tourelle sur le toit de la tourelle côté droit; avec gros épiscope juste devant et des épiscopes sur 360°.
6. Cinq lance-grenades fumigènes à gauche et à droite du canon.
7. Plaques de blindage de forme rectangulaires qui protège la partie haute du train de roulement.
8. Six roues de route avec galets supports.
9. Boîte de rangement à l'arrière gauche et droit de la tourelle.
10. Boîte de rangement à l'arrière gauche et droit de la tourelle.
11. Grosse boîte de rangement couvrant tout l'arrière de la tourelle.
a
a
 


 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.