Chieftain Char de combat principal
 
 

 

 
Description Identification Détails à observer Photos / Vidéo
 
Description
Le char de combat principal Chieftain conçu par le Fighting Vehicle Research and Development Establishment (devenu le Military Vehicles and Engineering Establishment) à la fin des années cinquante pour succéder au char Centurion. Un premier prototype fut terminé en 1959, six autres étant mis au point en 1961-1962. Le Chieftain fut accepté par l'armée britannique en mai 1963, et deux chaînes de montage furent mise en place une à la Royal Ordnance Factory de Leeds, l'autre à Elswide, chez Vickers. Avant la mise en service du Leopard 2, en 1980, le Chieftain était le mieux armé et blindé du monde. Environ neuf cents Chieftain furent construits pour l'armée britannique ; le Koweït en commanda 165, Oman prit livraison d'une petite quantité, la plus importante exportation de Chieftain fut faite en direction de l'Iran, qui en commanda 700 de même que des poseurs de pont et 187 Chieftain amélioré. En 1974, l'Iran commanda 125 chars de combat principal Shir 1 et 1 225 Shir 2, mais cette commande fut annulée par le nouveau régime. Le Shir 1 fut rebaptisé Khalid, tandis que le Shir 2, qui ne fut jamais construit en série, servit de base pour le Challenger, entré en service au sein de l'armée britannique en 1983. L'agencement du Chieftain est conventionnel : le poste du conducteur se trouve à l'avant, la tourelle au centre, (le chef de char étant à droite et le pourvoyeur à gauche), le moteur et les transmissions à l'arrière ; afin de réduire la hauteur hors tout, le conducteur se trouve dans une position presque horizontale pour diriger le char, l'écoutille étant fermée. La tourelle dont l'avant est en pente afin d'apporter le maximum de protection possible, est en acier moulé. Le chef de char est sous une coupole qui tourne sur 360°, et sur laquelle est montée une mitrailleuse de 7,62 mm. L'armement principal du Chieftain consiste en un canon L11A5 de 120 mm, conçu par le Royal Armament Research and Development Establishment à Fort Halstaed. Il tire des munitions à charge séparée. Le principal avantage de ce types de munitions réside dans sa facilité de manipulations, très appréciée dans l'espace étroit d'une tourelle de char. Les gargousses sont transportées dans des conteneurs spéciaux, situés sous le cercle de la tourelle, ce qui réduit au minimum le risque d'explosion. Les projectiles utilisés comprennent le APDS et le HESH. Lorsqu'un obus HESH atteint un char adverse, il se comprime sur le blindage avant de détoner, de sorte que les ondes de choc provoquent, sur la face interne du blindage, une fêlure puis une rupture, suite à laquelle des éclats obus balaient toute la chambre de combat, mettant ainsi un point final aux capacités opérationnelles du char touché. Des blindages à espacement, qui font éclater la charge à quelques centimètres de la protection principale, et les blindages actifs, sortes de boîtes contenant une faible charge d'explosifs, contribuent à atténuer l'effet de l'obus HESH. Il existe maintenant des obus APFSDS, qui sont capables de percer le blindage de tous les chars de combat actuellement en service. Sur le Chieftain de l'armée britannique était installé un système de contrôle de tir Marconi GEC qui, couplé avec le télémètre laser fabriqué par Barr & Sound, permettait de toucher une cible à une distance de plus de 2 000 m. Une mitrailleuse de 7,62 mm est jumelée avec le canon de 120 mm, et de chaque côté de la tourelle se trouve une batterie de six lance grenade fumigènes. Le Chieftain peut transporter jusqu'à 64 munitions (projectiles et charges), plus de 6 000 cartouches pour le mitrailleuse de 7,62 mm. L'ensemble NBC est installé à l'arrière de la tourelle et un système anti-incendie est placé dans le compartiment moteur. L'équipement de vision nocturne infrarouge comporte un projecteur d'une portée de 1 000 m. Parmi les variantes du Chieftain, un véhicule poseur de pont et de dépannage. Celui-ci peut déployer un pont ciseaux qui permet de franchir un fossé de 22,86 m. Le Chieftain peut recevoir, à l'avant de la caisse, une lame excavatrice hydraulique.
Variantes :
Il y a eu toute une série d'amélioration sur le Chieftain, la version la plus courante est la Mk5
Chieftain ARV : véhicule de maintenance et de dépannage
Chieftain AVLB : châssis Chieftain avec un système de pont pour le franchissement de cours d'eau
Chieftain AVRE : châssis Chieftain avec matériel de génie, grue, excavatrice etc..
 
Armement
Canon de 120 mm, une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, et une mitrailleuse de tourelle de 7,62 mm et une mitrailleuse de chef de véhicule de 12,7 mm
Pays utilisateurs
Iran, Irak, Jordanie(ARV), Koweït et Oman
Equipage
4 hommes
Accessoires
Ordinateur de contrôle de tir, système NBC, armement stabilisé
Blindage
Glacis: 120 mm; Flanc coque: 38 mm; Tourelle: 195 mm
a
a
Poids
55.000 kg
Vitesse
48 km/h
Autonomie
500 km
a
 
 
Identification
 
Retour Menu
Armement
Le canon dispose d'un manchon thermique, mais pas sur le bout du canon. un évacuateur de fumée est placé au 2/3 du canon
Tourelle
La tourelle est de forme arrondie, avec l'avant incliné. Une grosse bosse ressort de cet avant incliné, dans laquelle est placé le canon. A droite de la tourelle, on trouve un gros phare de vision nocturne, derrière lequel est placé un panier porte filet. A gauche de la tourelle, on trouve un coffre de transport, avec une grille porte filet à l'arrière. Et couvrant tout l'arrière de la tourelle, un gros coffre de transport. La tourelle dispose de deux écoutilles sur le sommet, l'écoutille de droite, est une petite tourelle équipée d'épiscopes sur 360°, avec la mitrailleuse de 7,62 mm à gauche et un petit phare de vision nocturne à gauche. Devant cette écoutille un gros bloc rectangulaire, le système de contrôle de tir du chef de char.
Coque
est de forme rectangulaire, avec une petite plaque rectangulaire horizontale, placé sur l'extrémitée. Le chauffeur est placé au milieu à la base de la tourelle, une barre en forme de V est placée derrière l'écoutille, et une autre barre  plus grande entoure la partie avant et les côtés de l"emplacement chauffeur. De nombreux coffres de transports sont placés sur le côté gauche et droit.
Train de roulement
est composé de six roues de routes avec galet support, barbotin à l'arrière et roue tendeuse à l'avant. Le train de roulement peut-être protégé par des plaques de blindage, deux rectangulaires au centre, et deux autres formant un angle de 45° aux extrémitées
Accessoires
Le véhicule dispose de deux groupes de 6 lance grenades fumigènes placés à l'avant gauche et droit de la tourelle, et qui ont une forme de grappe de raisin. Une antenne de communication est placée à l'arrière gauche de la tourelle.
 
Détails à observer
Retour Menu
 
 
   
 
Galerie photos
 
Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.