Rapier M548 surface-to-air missile light tracked armoured vehicle British Army United-Kingdom descri

 
 
Rapier missile sol-air sur blindé léger chenillé M548
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Le système antiaérien à basse altitude Rapier a été mis au point par la British Aicraft Corporation (aujourd'hui British Aerospace) pour répondre aux besoins de la RAF, qui souhaitaient remplacer les canons Bofors de 40 mm en service par un missile sol-air mobile. L'étude du Rapier a commencé au début des années soixante, et les premiers modèles de série ont vu le jour en 1971. Le système dans sa version de base utilisable par beau temps, se compose de l'unité de tir, d'un viseur optique et d'un groupe électrogène. L'unité de tir comprend quatre missiles prêts à l'emploi, un radar de veille, un IFF pour l'identification des cibles, un dispositif de guidage et un ordinateur. Le transport de l'ensemble est assuré par deux Land Rover à châssis long : la première tracte le lanceur et ses quatre missiles, le dispositif de visée, le groupe électrogène et quelques engins de rechange : la seconde tire une remorque de réapprovisionnement. La mise en oeuvre se déroule normalement comme suit : la cible est détectée par le radar, installé dans la partie supérieur du lanceur, puis interrogée par l'IFF ; si elle est ennemie, elle est acquise et suivie au moyen d'un viseur optique commandé par une manette de contrôle; quand l'ordinateur confirme qu'elle est à bonne portée, un missile est lancé. Le chef de tir continue de suivre l'appareil ennemi, tandis que la caméra de télévision du dispositif de visée mesure la déviation entre le missile, dont la queue est munie de fusées de repérage, et la ligne de mire ; les informations recueillies sont fournies à l'ordinateur qui guide l'engin vers son objectif. L'ogive à haut pouvoir explosif est dotée d'une fusée à impact. Le réapprovisionnement est assez rapide : il se fait manuellement quand la série de quatre missiles a été lancée. Afin de rendre le système opérationnel par tous temps, la Marconi Space and Defence Systems a mis au point le radar Blindfire DN 181, tracté par land Rover ou un véhicule équivalent. La prise en charge et la poursuite de la cible sont, dans ce cas, entièrement automatiques. Les premiers modèles d'une série de soixante-deux Rapier automatique chenillés ont été livrés à l'armée britannique début 1983. Conçue pour le compte de l'armée impériale iranienne, qui a annulé sa commande lors de la chute du Chah , cette version se compose d'un châssis M548, en fait un châssis du type M113 modifié et doté d'un habitacle entièrement blindé. A l'arrière du véhicule se trouve le lanceur avec ses huit engins en position de tir, plus une réserve de missiles. Le dispositif de visée optique placé dans la cabine, dépasse du toit. La Royal Artillery sera à l'avenir équipée de deux versions (tractée et chenillée) du Rapier. Annoncée par la British Aerospace au salon du Bourget de 1983, la version Laserfire marque un nouveau progrès par rapport au Rapier de base. Elle se compose d'une plate-forme qui peut être montée sur de nombreux véhicules et qui comprend un radar de veille, un viseur automatique à laser, une cabine de tir équipée d'un ordinateur ainsi que de systèmes électroniques d'affichage et de contrôle, quatre missiles en position de tir et un dispositif de guidage. Comme précédemment, la cible est détectée par radar, mais son acquisition, dans le cas où elle est hostile, se fait par laser qui se "verrouille " sur elle et assure le guidage du missile. Un voyant indique au chef de tir que l'objectif est à bonne portée. Il n'a plus alors qu'à commander le feu. Le Rapier a été utilisé pour la première fois en opérations dans les années soixante-dix, au début de la guerre entre l'Iran et l'Irak. Il équipait également la Royal Artillery aux îles Malouines, où il a obtenu une vingtaine de victoires dans des conditions très difficiles.
Variantes :
Le missile Rapier peut être monté sur différents supports.
 
Armement
Quatre missiles Rapier
Pays utilisateurs
Royaume Unis, Indonésie, Turquie, Iran, Malaisie, Suisse, Singapour, Australie
Poids de lancement
45 kg
Radar
Radar Blindfire
Altitude minimale
6500 mètres
Plafond
3000 mètres
a
Vitesse
Mach 2.5
Portée
6,5 km
 
 
Identification

 Retour Menu
Missile
L'avant du missile est très pointu. Au centre du missile , on trouvent quatre grands ailerons, et quatre plus petit à l'arrière.
Support missile
Est situé à l'arrière de la coque du véhicule, avec au centre le radar de poursuite , et de chaque côté 4 missiles , enfermés dans un caisson rectangulaire.
Coque
A l'avant du châssis, on trouve une grosse cabine comme pour le M548, avec la différence que la cabine est divisée en deux étages, et qu'elle est entièrement blindée. De chaque côté à l'avant, on trouve une porte blindée de forme rectangulaire avec une petite fenêtre de forme rectangulaire. Trois grandes fenêtres sont placées sur l'avant de la cabine. Deux écoutilles sont placées sur le toit de la cabine.
Train de roulement
est composée de 5 roues de route sans galets support.
Accessoires
Un radar de forme circulaire est monté au centre du bloc de missiles.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Groupe de trois phare placé en forme de V à l'avant gauche et droit de la coque.
2. Cinq lance grenades fumigènes à l'avant gauche et droit de la coque.
3. Deux groupes de deux fenêtres fines du côté droit de l'avant du compartiment équipage.
4. Une grande fenêtre découpé en fine bande du côté gauche de l'avant du compartiment équipage.
5. Groupe de quatre missiles à gauch et à droit de l'arrière de la coque.
6. Petit radar de forme arrondi au centre du support des missiles.
7. Grande porte de forme rectangulaire à l'avant gauche et droit du compartiment équipage.
8. Gros bloc cylindrique sur la partie supérieure du bloc missiles.
9. Cinq petites roues de route.
10. Jupe de protection sur la partie supérieure du train de roulement.
11. Deux petites trappes d'accès de forme rectangulaire juste derrière la porte latérale de gauche.
12. L'arrière du toit du compartiment équipage est légèrement incliné.
 


 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.