Gepard anti-aircraft self-propelled gun tracked armoured vehicle German army Germany technical data

 
English version
 
Gepard Canon automoteur antiaérien chenillé
 
 


Description

Info Techniques

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Au cours des années cinquante, lorsque l'armée fut constituée, les États-Unis lui fournirent quelques 500 canons bitubes antiaériens automoteurs M42 de 40 mm. Cet engin avait une bonne portée mais était dépourvu de tout système de conduite de tir. Dès la fin des années soixante, divers projets d'étude pour la construction d'un nouveau modèle de canon antiaérien automoteur furent lancés. Tous échouèrent. En 1966, plusieurs contrats furent signés en vue de la construction d'un canon antiaérien automoteur basé sur le châssis du char Leopard 1 dont la production en série pour l'armée ouest-allemande venait de commencer. après l'examen de deux systèmes, un canon bitube de 30 mm et un autre de 35 mm, c'est finalement ce dernier qui fut choisi pour passer à la production en grande série. Le premier contractant pour le système bitube de 35 mm fut la firme Contraves. Après la construction de quelques prototypes supplémentaires, le système fut finalement adopté et mis en service dans l'armée ouest-allemande sous la dénomination de Flakpanzer Gépard. le premier véhicule de série sortit d'usine en 1976. Les dernières livraisons furent effectuées en 1980. L'armée ouest-allemande reçut quelque 420 Gepard, l'armée belge, 55 et l'armée néerlandaise, 95. Ces derniers différaient des Gepard belges et allemands en ce que leur tourelle était équipée d'un radar de surveillance et de poursuite fabriqué par la firme néerlandaise Hollande Signaalapparaten. La tourelle peut s'installer sur d'autres châssis tels que ceux du char de combat suisse Pz 68 et de l'OTO Melara OF-40 italien. Plus récemment, l'Arabie Saoudite a manifesté son intérêt pour l'acquisition d'une centaine de ces tourelles en une version modernisée, à adapter sur le châssis du char Leopard 2. Le châssis du Gepard est semblable à celui du Leopard 1. Le blindage de sa coque est toutefois plus léger. Le siège du conducteur est placé à l'avant, à droite ; à sa gauche se trouve le système auxiliaire de batterie. La tourelle est au centre ; le moteur et le système de transmission sont à l'arrière. La suspension à barres de torsion consiste en sept roues de route à bandages de caoutchouc. Le barbotin est à l'avant et la roue tendeuse à l'arrière. Le radar de veille est monté à l'arrière de la tourelle et peut-être replié si nécessaire, tandis que le radar de poursuite est fixé à l'avant. A l'extérieur sont montés deux canons de 35 mm Oerlikon KDA, un de chaque côté de la tourelle, leur cadence de tir est de 550 coups à la minute. Cette arme dispose ainsi de 310 coups en munitions antiaériennes et de 20 coups en APDS-T ( antichar à sabot détachable et traçante) destinés aux cibles de sol. En plus de ses radars de poursuite et de veille, le Gepard dispose d'un système de conduite de tir très complet, d'un système de navigation terrestre incorporé, d'éléments de visée pour s'attaquer aux cibles tant aérienne que situées au sol.
Variantes :
Pas de variante
 
Armement
Deux canon de 35 mm.
Pays utilisateurs
Allemagne, Belgique, Pays-Bas et Roumanie.
Equipage
3 hommes
Accessoires
Radar de surveillance et de poursuite, système de contrôle de tir et ordinateur de visée, système de protection NBC.
Blindage
70 mm maximum
Poids du véhicule
47.300 kg
Vitesse
65 km/h
Autonomie
550 km
a
a

 
 
Données Techniques
 Retour Menu
 
Armement
1 canon est placé à gauche et à droite de la tourelle, la base de chaque canon est constitué par un bloc circulaire bombé.
Tourelle
est de forme rectangulaire et placé au centre de la coque, avec un radar de forme circulaire à l'avant, et sur la partie supérieur et à l'arrière de la coque un radar de forme rectangulaire qui est rabaissé vers l'arrière en position de route.
Coque
de forme rectangulaire avec l'emplacement du chauffeur placé à l'avant droit, à la base de la tourelle. A l'arrière sur les flancs gauche et droit, on trouve une grille d'échappement moteur de forme rectangulaire, striée horizontalement.
Train de roulement
est composé de 7 roues de route avec 4 galets support, des plaques de blindage peuvent se placées sur le train de roulement. Elles ont une forme de dent de scie.
Accessoires
Quatre lance grenade fumigène sont placés sur les cotés avant droit et gauche de la tourelle, en une seule ligne et dans la partie inférieur de celle-ci.
 
Détails à observer
  Retour Menu
 
1. Avant incliné de la base de la tourelle jusqu'à l'avant de la coque.
2. Emplacement du chauffeur à l'avant droit, à la base de la tourelle.
3. Quatre lance grenades fumigènes à l'avant gauche et droit de la tourelle.
4. Gros boule à l'avant de la tourelle.
5. Canon fin et long à l'avant gauche et droit de la tourelle.
6. Radar à l'arrière de la tourelle, de forme rectangulaire.
7. Gros caisse de forme rectangulaire à l'arrière de la coque.
8. Deux trappes d'accès à l'arrière de la coque, dans la partie inférieure.
9. Gros bloc allongé de chaque côé de la tourelle.
10. Grille d'échappement strié dans le sens de la longeur, à l'arrière gauche et droit de la coque.
11. Série de petits coffres de rangement le long de la coque , côté droit.
12. Sept roues de route avec trois galets supports.
a
 

 

 
Galerie photos
 
 Retour Menu
 
 
     
 

Cookies settings

×

Functional Cookies

This site uses cookies to ensure its proper functioning and cannot be deactivated from our systems. We don't use them not for advertising purposes. If these cookies are blocked, some parts of the site will not work.

Session

Please login to see yours activities!

Other cookies

This website uses a number of cookies to manage, for example: user sessions.