Tavor TAR-21 Fusil d'assaut
 
 

Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
Description
C'est dans les années 1990 que IMI commenca à plancher sur un remplacant des fusils d'assaut CAR-15 , M-16A1 et Galil qui étaient en service en Israel. En 1998 l'arme nouvelle était terminée et les premiers prototypes confiés à certaines unités de l'armée israélienne pour évaluation. Représentant un bon technologique considérable par rapport à ses prédécesseurs il donna entière satisfaction. Toutefois sa diffusion dans son pays d'origine resta confidentielle étant donné son coût élevé, surtout par rapport aux Colt M-16 que fournissaient les Etats-Unis. De ce fait, le TAR-21 équipe surtout les unités spéciales de Tsahal, le gros des troupes conservant ses anciennes armes. En revanche il s'impose très bien à l'exportation. D'une part en Inde, qui fut le premier client en 2002 , en Colombie, en Thailande ou encore en Géorgie entre autres. Le TAR-21 est une arme de conception bull-pup, son chargeur et ses mécanismes de fonctionnement sont logés dans la crosse ce qui permet de raccourcir le fusil tout en gardant une précision comparable à une arme classique. Comme les fusils de sa génération il est construit en matériaux polymères, utilise une optique de visée de type “point rouge” et est largement modulable comme en attestent les nombreuses versions qui ont étés élaborées à partir du fusil de base. Il peut recevoir un lance-grenades M-203, des lampe-torches, désignateurs lasers et son optique de visée de série peut être démontée et remplacée par d'autres systèmes. Avantage particulièrement intéressant pour un fusil bull-pup : le TAR-21 est entièrement ambidextre puisqu'il suffit de démonter la fenêtre d'éjection des douilles du côté gauche ou droit de l'arme. Mécaniquement le fusil reste classique puisque fonctionant par emprunt de gaz, c'est à dire que c'est le gaz produit par l'explosion d'une première cartouche qui sert à armer la seconde en faisant reculer sa culasse mobile. A l'origine le TAR-21 est chambré pour la cartouche de 5,56x45 millimètres OTAN mais une version pistolet-mitrailleur en 9 millimètres.
Variantes :
TAR-21: c'est la version de base du Tavor, celle qui doit être utilisée comme standard par les éventuelles infanteries qui l'adopteront, et qui peut en outre recevoir un lance grenades M203. Il exite de plus un TAR-21sniper : conçu pour le tir de précision, mais ses seules modifications sont l'ajout d'un bipied et le remplacement du viseur point rouge par une lunette grossissante.
CTAR-21 : variante compacte du TAR-21 (d'où le C), elle est quasiment identique à celui ci, si ce n'est que son canon a été raccourci et que seul son cache flamme dépasse du garde main.
MTAR-21 : Micro-TAR, il est encore plus court que le STAR. Le garde main a été supprimé et remplacé par une poignée de maintien. Ses chargeurs sont droits et ne contiennent que 20 cartouches.
Tavor 2 : version développée à partir du MTAR, et dont une variante devrait tirer des munitions de 9x19mm parabellum, ce qui fait de lui un pistolet mitrailleur à part entière.

 
Munitions
- 5,56x45 millimètres OTAN
- 9x19 millimètres
- ITL MARS
- Trijicon ACOG
Caractéristiques
Longueur : 720 millimètres
Poids : 3,27 kilos
Longueur du canon : 460 millimètres
Chargeur : 30 cartouches
En production depuis : Années 2001
Pays utilisateurs
Israel, Inde, Colombie, Costa Rica, Géorgie, Guatemala, Portugal, Thailande, Turquie
a
a
Sécurité
Levier de sécurité placé à gauche de l'armé, situé au centre.
a
a
a
 
 
Identification
Retour Menu
Canon
Le canon est trés court, Terminé par un frein de bouche perforé.
Carcasse
Tout l'ensemble, garde-main, culasse et crosse sont montés sur un même alignement. Quatre perforations d'aération sont découpées dans la carcasse de l'arme à hauteur de la poignée pistolet.
Crosse
La partie supérieure de la crosse est un prolongement de la carcasse. La partie inférieure a une forme d'escalier, composé de eux marches. Le chargeur est placé dans la crosse.
Poignée de tir
La poignée pistolet est montée au centre de l'armé, elle est inclinée à 45° vers l'arrière.
 
Détails à observer
Retour Menu
1. Gros cache-flamme au bout du canon.
2. Système de visée montée au-dessus de l carcasse de l'arme au centre.
3. Très large poignée pistolet, avec protection à l'avant et incliné à 45° vers l'arrière.
4. Emplacement du chargeur dans la crosse.
5. La partie supérieure de la crosse est un prolongement de la carcasse de l'arme.
6. Quatre évents d'aération au centre de l'arme, à gauche et à droite.
7. Partie inférieure de la crosse en forme d'escalier.
8. Fenêtre éjection des douilles dans la crosse.
 
 
 
 
Galerie photos
 
Retour Menu
 
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.