L'armée américaine plannifie d'utiliser un dirigeable pour le contrôle radio en Afghanistan 2501112

a
Actualité Défense - Etats Unis
 

Mardi , 25 Janvier 2011, 13:15

 
L'armée américaine plannifie d'utiliser un dirigeable pour le contrôle radio en Afghanistan.
 
 
Le département américain de la défense planifie d’utiliser un super dirigeable capable de contrôler l’ensemble des communications radios en Afghanistan, sur plusieurs kilomètres, grâce à une série d’ordinateurs embarqués. Ce projet des forces aériennes de l’armée américaine représenterait un budget de plus ou moins 211 millions de dollars, dans le cadre d’un programme appelé « Blue Devil ».
     
Le département américain de la défense planifie d’utiliser un super dirigeable capable de contrôler l’ensemble des communications radios en Afghanistan, sur plusieurs kilomètres, grâce à une série d’ordinateurs embarqués. Ce projet des forces aériennes de l’armée américaine représenterait un budget de plus ou moins 211 millions de dollars, dans le cadre d’un programme appelé « Blue Devil ».
Illustration du projet de dirigeable géant pour le contrôle des communications en Afghanistan
     

Le projet « Blue Devil » englobe plusieurs projets de moyens aériens développés dans le cadre de la surveillance autonome des théâtres d’opérations en Afghanistan. Ce super dirigeable serait capable de rester dans le ciel pendant plusieurs heures en complète autonomie. Le but de ce nouveau système est de collecter un ensemble d’informations dans des ordinateurs embarqués, à partir de différents senseurs, micro, vidéo et autres.

L’idée derrière le projet “Blue Devil” est de disposer de plusieurs dizaines de senseurs, tous volant dans le même secteur, et communicant entre eux de façon permanente. Un super ordinateur va collecter toutes les informations, et diriger les senseurs dans la bonne direction, et pointer des caméras, afin de pouvoir localiser des projets d’embuscade. L’objectif est de pouvoir coordonner les informations vers les troupes au sol en moins de 15 secondes.

La première phase du projet “Blue Devil“ est déjà opérationnel. L’année dernière, 4 avions modifiés ont été envoyés en Afghanistan, et équipés de différents équipements de surveillance. La phase du projet, concerne le dirigeable, qui devrait être 7 fois plus grand qu’un dirigeable publicitaire Goodyear.
La taille important de ce dirigeable et sa capacité d’emport en hélium, devrait permettre un vol pendant une semaine.

Cela pourrait changer la nature de la surveillance aérienne», vante au magazine le lieutenant-général David Deptula, responsable jusqu'en octobre 2010 du renseignement au sein de l'US Air Force.

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.