soldats forces spéciales britanniques SAS auraient été capturés par forces rebelles en Libye 0603112

a
Actualité Défense - Royaume Uni / Libye
 

Dimanche 06 Mars 2011, 10:16

 

Des soldats forces spéciales britanniques SAS auraient été capturés par les forces rebelles en Libye

 
 
D’après un article du journal britannique "Sunday Times", une équipe de soldats des forces spéciales de l’armée britannique SAS aurait été capturée par les troupes rebelles libyennes lors d’une mission de secours pour évacuer des diplomates britannique de Libye.
     
D’après un article du journal britannique "Sunday Times", une équipe de soldats des forces spéciales de l’armée britannique SAS aurait été capturée par les troupes rebelles libyennes lors d’une mission de secours pour évacuer des diplomates britannique de Libye.
Des troupes rebelles libyennes circulent sur des routes à bord de jeep légère armée.
     

Le journal mentionne que l’unité SAS a été impliquée dans une mission secrète pour mettre en contact les diplomates britanniques avec les rebelles libyens qui essayent de renverser le régime du Colonel Kadhafi. Il ajoute, que les huit soldats britanniques du SAS étaient habillés en civil mais armés. Ils auraient été capturés pendant qu’ils escortaient les diplomates en Libye. Dans un rapport du Ministère britannique de la défense, il est indiqué "Nous ne faisons aucun commentaire sur ces forces Spéciales."

Le journal indique que les soldats du SAS (Forces Spéciales britanniques) ont été pris à Benghazi, le bastion rebelle, où ils sont interrogés.

D’après des informations sur la situation des soldats membres des SAS, une organisation humanitaire des droits de l’homme basé à Genève, a confirmé la capture de cette équipe SAS par les rebelles libyens, mais n’a pas connaissance du pays d’origine de ces soldats.

Il y a quelques jours, une équipe de soldats de l’infanterie de marine des Pays-Bas aurait été capturée par les troupes du Colonel Kadhafi dans l’Ouest de la Libye, lors d’une mission d’aide pour l’évacuation de citoyens hollandais.

Auparavant, le ministère britannique de la défense a confirmé l’envoi de troupes britanniques vers la Libye dans le cadre d’une mission humanitaire et d’évacuation. Le 3° bataillon du Régiment Royal d’Ecosse est en alerte opération 24 heures sur la base aérienne militaire à Wiltshire, Royaume Uni. Ces forces n’ont pas été affectées dans des rôles de combat.

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.