M551 Sheridan Description Identification pictures picture photo image light US Army armoured armored

 
 
M551 Sheridan Char de combat aérotransportable
 

Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
a
Description
Au milieu des années 50, la seule arme mobile à tir direct des divisions aéroportés américaines étaient le char léger M-41 à canon de 76 mm et le canon antichar automoteur M56 de 76 mm. En 1959, un nouveau véhicule aérotransportable, le XM551, destiné à remplacer à la fois le M41 et le M56, fut mis à l'étude sous la désignation de véhicule blindé aérotransportable de reconnaissance et d'assaut. Le projet de la société Allison,filiale de General Motors, fut retenu, et la firme construisit 12 prototypes. En 1965, un contrat de production de 4 ans fut signé avec la société, bien qu'à cette époque la procédure d'admission en service n'ait pas été achevée. La production continua jusqu'en 1970. A cette date, 1.700 chars avaient été construits. Le XM551 fut officiellement mis en service en 1966, sous le nom de M551 General Sheridan. Bien qu'il ait été testé par de nombreux pays, et qu'il ait été mis en oeuvre dans les forces américaines stationnées en Europe, en Corée du Sud et dans le SUD-Est Asiatique, ce char ne fut jamais exporté. Ce blindé acquit une mauvaise réputation au cours de la guerre du Viêt-nam, ses inconvénients devinrent évidents, en particulier le canon de 152 mm, le groupe motopropulseur trop faible et le blindage ventral insuffisant pour résister aux mines Viêt-cong. A la fin des années 70, le Sheridan fut retiré d'un grand nombre d'unités de premier échelon. Dans les premiers mois de 1983, il n'équipait plus que le bataillon de char de la 82° division aéroportée. La garde nationale de l'Arkansas en conservait aussi quelques exemplaires. Un grand nombre de Sheridan sont utilisés par le centre d'instruction de Fort Irwin, en Californie, qui les a modifiés pour leur donner l'apparence de certains blindés soviétiques, tels que le véhicule antiaérien ZSU-23-4, le transport de troupe BMP1 et l'obusier automoteur de 122mm.La caisse du Sheridan est en aluminium, sa tourelle en acier. Le pilote est au milieu de la plage avant, le moteur et la transmission à l'arrière. La suspension utilise des barres de torsion. Le train de roulement comporte  5 roues de route. Le barbotin est à l'arrière, la poulie tendeuse à l'avant. Il n'y pas de galets support. Une jupe enroulée sur le bord supérieur de la caisse peut-être dépliée pour permettre au char de flotter. La propulsion est alors assurée par le mouvement des chenilles à une vitesse maximale de 5,6 Km/Hr. L'armement principal est un canon de 152 mm pouvant tirer soit le missile Shillelagh, soit des obus à douilles combustibles de 4 types : HEAT-T-MP, WP, TP-T, et Canister. Ce dernier , qui pourrait être comparé à une énorme cartouche de chasse, fut d'une certaine utilité au Viêt-nam pour briser à courte portée les assauts de l'infanterie adverse. La proportion de missiles et d'obus emportés par le char dépend de sa mission; la dotation normale comprend 8 missiles et 20 obus. Le canon est doublé d'une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. Une mitrailleuse de 12,7 mm avec bouclier est montée sur la tourelleau du chef de char pour assurer la défense antiaérienne. Le volume intérieur très réduit de la caisse et de la tourelle obligeait à transporter la plus grande partie des munitions des mitrailleuses sur les flancs de la tourelle.
Variantes :
Aucune
 
Armement
Canon de 152 mm, une Mitrailleuse de 7,62 mm et une Mitrailleuse de 12,7 mm.
Pays utilisateurs
États-Unis.
Equipage
4 hommes
Accessoires
Capable de tirer des missiles antichar
Blindage
? mm maximum
a
Poids
15.800 kg
Vitesse
70 km/h
Autonomie
600 km
 
 
Identification 

 Retour Menu

Armement
Le canon est court et épais avec un un évacuateur de fumée sur presque l'entierté de la longueur du canon.
 
Tourelle
est placée à l'avant de la coque. Elle a une forme particulière, elle présente un angle dans la partie basse et horizontalement. L'écoutille de droite, dispose d'un bras de support pour une mitrailleuse de 12,7 mm. Celle-ci est composée de 2 trappes , s'ouvrant vers l'extérieur.
 
Coque
est inclinée sur deux niveaux à l'avant et légèrement inclinée à l'arrière. Les bords supérieurs de la coque ont une forme arrondie. Le chauffeur est placé au centre de la seconde partie inclinée.
 
Train de roulement
est composée de cinq roues de route sans galets support, avec une petite roue tendeuse à l'arrière et un petit barbotin à l'avant.
Accessoires
Un gros phare de vision nocturne peut-être placé à droite du canon, et des lance grenades fumigènes peuvent être placés à l'avant gauche et droit de la tourelle.
 
 
Détails à observer 
 

  Retour Menu

1. Groupe de deux phares à l'avant gauche et droit de la coque.
2. Emplacement du chauffeur au centre de la coque, à la base de la tourelle.
3. Emplacement pour un gros phare de vision nocturne à la base et a sommet du canon.
4. Quatre lance-grenades fumigènes à l'avant gauche et droit de la tourelle.
5. Panier porte filet à l'arrière de la tourelle.
6. Arrière de la coque incliné à 45°.
7. Cinq roues de route sans galets supports.
8. Canon court et gros, avec une évacuateur qui couvre presque l'entierté du canon.
9. La forme de la tourelle présente un angle qui coupe celle-ci en deux parties.
10. L'avant de la tourelle présente une forme de V.
11. L'avant de la coque est incliné sur deux niveaux.
 

 
 
Galerie photos 
 

  Retour Menu

 
 
     
 

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.