BMP-1 Description pictures gallery BMP-1 infantery light armored armoured fighting

a
English version
 
 BMP-1 Véhicule blindé léger de combat d'infanterie
 
 
Données tech.
a
 
Description

Destiné à remplacer le blindé transporteur de troupes BTR-50, le BMP-1 a fait sensation lors de sa première sortie publique sur la place Rouge en 1967. Jusque-là, les VTT blindés étaient de simples " autobus " qui amenaient l'infanterie sur le champ de bataille, où elle combattait à pied. Le BMP-1 est une véritable machine de guerre , dotée de meurtrières qui permettent aux fantassins d'utiliser leurs armes individuelles sans s'exposer aux coups de l'ennemi, et d'un armement puissant : canon de 73 mm et de lanceur de missiles filoguidés antichars. Depuis, de nombreux autres pays ont produits des véhicules semblables : Marder allemand, AMX-10 français, ou plus récemment encore M2 Bradley américain. Le Marder est  en outre équipé du Milan, plus précis que le "Sagger" du BMP-1, mais de portée plus restreinte. Le M2 quand à lui, possède un lanceur jumelé de TOW, engin supérieur en efficacité et en rayon d'action. L'agencement du BMP-1 est inhabituel : le pilote et le chef de bord sont assis l'un derrière l'autre à l'avant gauche du véhicule, à côté du moteur. La tourelle occupe le centre de la superstructure, tandis que les 8 fantassins transportés prennent place à l'arrière, sur des bancs latéraux. l'accès se fait par une porte à deux panneaux ménagée dans la partie postérieure de la coque. Des trappes ont été prévues dans le toit de l'habitacle. L'inconvénient de cette disposition est que le chef de bord est séparé des hommes qu'il commande. Le canon basse pression de 73 mm est jumelé à une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. Il est approvisionné en obus brisants antichars ou à fragmentation par un magasin de 40 coups. Les projectiles qu'il tire ont une faible vitesse initiale, ce qui les rends sensible au vent et diminue leur précision. En pratique, les probabilités de premier coup au but sont faibles lorsque le BMP-1 est en déplacement. Le rail de lancement du "Sagger" est fixé sur la pièce principale. Le contrôle se fait par l'intermédiaire d'une manette de type manche à balai. Le missile à une portée maximale de  3.000 m, distance qu'il atteint en quelque 27 secondes. Le BMP-1 est doté d'une gamme complète d'appareils de visions nocturnes de la première génération et d'une protection NBC. Il est totalement amphibie sans préparation spéciale. Sa propulsion sur l'eau est assurée par les chenilles. Parmi les engins dérivés du modèle de base figurent des command-car, un véhicule équipé d'une tourelle biplace montant une mitrailleuse de 7,62 mm et doté d'un radar de localisation et d'artillerie "Small Fred", ainsi qu'un engin de reconnaissance à tourelle biplace d'un modèle nouveau armée du même canon de 73 mm. Le BMP-2 qui a défilé pour la première fois sur la place Rouge en 1973 monte pour sa part une pièce à canon allongé et à cadence de tir rapide ainsi qu'un lanceur "Spandrel" fixé sur le toit de la tourelle, laquelle est également flanquée de 3 lance-pots fumigènes.

 
Variantes
BMP Model 1966 : modèle original , sans protection NBC
BMP-1 (BMP modèle 1976) : production standard du BMP-1
BMP1-1K : véhicule de commandement, avec équipements radio et antennes
                   supplémentaires,  avec une tourelle biplace avec mitrailleuse de7,62mm
                   Le compartiment arriète a été aménagé pour contenir des tables et des
                   tableaux de cartes. Il est utilisé au niveau du bataillon.
BMP1-1P : La version du BMP-1 équipé du missile AT-4 Spigot et de lance-pots
                   fumigènes à l'arrière du véhicule.
BMP-1PK : version commandement du modème BMP-1P
BRM & BRM1 (BMP-R or BMP M1976) : Version de reconnaissance équipée
                   d'une tourelle biplace avec le canon de 73 mm sans missile antichar. Le
                   véhicule dispose de 2 écoutilles à la place des quatre sur le modèle de
                   base.
BMP KShM : Ce véhicule est équipé d'une grande antenne téléscopique et plus
                    d'équipements radio que le modèle BM-1K.
PRP-3 (BMP-SON) : Véhicule de reconnaissance d'artillerie. L' avant du véhicule est
                    identique au BMP-1 mais le véhicule dispose d'une nouvelle tourelle
                    équipée de deux écoutilles qui s'ouvrent vers l'avant . Devant chaque
                    écoutille on trouve une périscope large pour l'observation. L'armement
                    consiste en une mitrailleuse de 7,62 mm. A l'arrière de la tourelle  on
                    trouve un radar de surveillance qui se trouve en position couché lorsqu'il
                    n'est pas utilisé. A l'arrière de la tourelle et sur le côté gauche se trouve
                   une caisse arrondie et une antenne téléscopique. Ce véhicule est composé
                  de 5 hommes d'équipage et dispose de matériels de communications
                  supplémentaires.
PRP-4 : Ce véhicule est le successeur du modèle PRP-3
IRM : véhicule de génie de reconnaissance. Ce véhicule est basé sur le châssis du
          BMP-1.
BMP-PPO : version écolage du BMP-1, équipé de deux coupoles pour le guidage
                    lors de l'instruction
BMP-1 tchécoslovaque :
OT-90 : Equipé d'une tourelle d'un OT-64C (8x8 transport de troupe) armée d'une
             mitrailleuse de 14,5 mm et d'une Mi. de 7,62 mm.
BVP-1 : version tchèque du BMP-1
DP-90 : version maintenance de l'OT-90
MP-31: véhicule de commandement antiaérien , copie de la version BMP KShm
MU-90 : version poseur de mine de l'OT-90
SVO : version démineur du BMP-1 sans tourelle avec système de lancement de 
          destruction de champ der mines à l'arrière du véhicule
VPV : véhicule de maintenance , sans tourelle , equipé d'une grue à l'arrière.
VP-90 : version de reconnaissance de l'OT-90 avec une tourelle d'OT-64.
 
Technical Data
 Back to top
Armement

L'extrémité du canon en position avant arrive sur le début de la partie striée de l'avant du véhicule, au-dessus et à la base de celui-ci se trouve le porte missile "Sagger"..

Tourelle
est très basse et en forme de poële renversée. Elle est équipée d'un petit phare I.R. sur le sommet à droite et à gauche devant l'écoutille on trouve un épiscope rectangulaire
Châssis
l'avant de la coque est légèrement incliné, des stries horizontale sont placées sur cette partie.A l'avant gauche du bas de la tourelle se trouve l'écoutille du chef de véhicule et devant on trouve un gros phare I.R. Devant cette écoutille se trouve l'emplacement du chauffeur placée à gauche du moteur. Sur les flancs de la coque on trouve des meurtrières de tir , 4 à gauche et 4 à droite. Au dessus de la coque et à l'arrière on trouve 4 écoutilles s'ouvrant vers l'intérieur. L'arrière de la coque dispose de 2 portes bombées servant de réservoir d'essence. Al'arrière gauche et sur la partie supérieur de la coque on trouve une antenne.
Train de roulement
est équipé de 6 roues de routes et 3 galets supports, la roue tendeuse est à l'arrière et le barbotin à l'avant. Le train de roulement est protégé par des plaques de blindages aux formes arrondies au début à l'avant et à  l'arrière
Accessoires
Système de protection NBC, vision nocturne, pour des versions plus récentes on trouve des lance pots fumigènes à l'arrière de la tourelle.
 
Specifications
 Back to top
Armament
Canon de 76 mm, une mitrailleuse coaxiale de 7.62 mm et un lanceur de missile antichar Sagger AT-3
Pays utilisateurs
42 pays dans le monde
Pays producteur
Russie
Accessoires
Système de vision infrarouge, filtre NBC et véhicule entièrement amphibie
Equipage
3 + 8
Blindage
Protection contre les armes de petits calibres et les éclats d'obus.
Poids
13,500 kg
Vitesse
65 km/h maximum sur route, 7 km/h sur l'eau
Distance
550 - 600 km
a
Dimensions
Longueur, 6.74 m; Largeur, 2.94 m; Hauteur, 2.15 m
 
Details View
 

 

 
Pictures - Video
 Back to top
a
 
 
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.