PT-76 Description Pictures gallery light armoured armored reconnaissance vehicle PT-76 Russian

a
 
PT-76 Véhicule blindé léger de reconnaissance
 
 
 
 
 Description  Identification  Détails à observer Galerie Photos 
 
Description 
L’Union soviétique a construit des chars légers amphibies à partir des années vingt. Ces engins ont été utilisés avec un succès inégal durant la Seconde Guerre mondiale . Le char léger PT-76 a été conçu dans l’immédiat après-guerre par le bureau d’études chargé du développement des chars lourds. Une fois mis en service, le PT-76 employé en association avec les BRDM-1 et 2, a formé l’ossature des unités de reconnaissance soviétiques. Dans de nombreuses formations, il a été remplacé à l’époque par des chars de bataille tels que le T-62 et le T-64 ou le T-72. Bien que, la fabrication du PT-76 ait cessé depuis plusieurs années, ce char est encore utilisé dans au moins vingt-cinq pays. Il a été engagé en opérations par l’armée Indienne contre le Pakistan, par l’Égypte durant la guerre israélo-arabe de 1967, par le Vietnamiens et également par l’Angola durant sa confrontation avec l’Afrique du Sud. Le châssis du PT-76 a été intégré dans la conception d’un grand nombre d’autres véhicules, dont le transport de troupes amphibie BTR-50 et le système d’armes FROG (roquette sol-sol). La caisse du PT-76, en tôle d’acier, est à l’épreuve des seules armes de petit calibre. Un blindage plus épais aurait alourdi l’engin au point qu’il n’aurait plus été amphibie. Le pilote se place à l’avant, la tourelle biplace est au centre, le moteur et la transmission à l’arrière. La suspension est assurée par des barres de torsion. Le train de roulement comprend six galets simples, un barbotin à l’arrière et une poulie de tension à l’avant. Il n’y a pas de rouleaux porteurs. L’armement principal est constitué d’un canon de  76 mm qui pointe en site entre – 4° et + 30° et en azimut sur 360°. La mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm est remplacée sur certains véhicules plus récents, par une DSHKM antiaérienne de 12,7 mm montée sur un affût extérieur. La dotation en munitions comprend 40 obus de 76 mm et 1 000 cartouches de 7,62 mm. Le canon peut tirer une grande variété de munitions : obus antipersonnel, antipersonnel à fragmentation, antichars, obus mixtes à vitesse normale ou à haute vitesse initiale. L’obus antichar peut percer 120 mm de blindage sous incidence de 0°. L’obus mixte à grande vitesse initiale peut traverser 58 mm à 1 000 m ou 92 mm à 500 m. Ces performances insuffisantes, compte tenu du blindage de certains chars modernes, expliquent entre autres raisons, que de nombreuses unités Russe se soient vu retirer leurs PT-76. dans l’eau, le PT-76 est propulsé par deux hydrojets à la vitesse maximale de 10 km/h. la seule préparation consiste à relever le brise lame monté à l’avant, puis à mettre en route les pompes de cale et les hydrojets. L’autonomie maximale en milieu aquatique est de 65 km. Pour permettre au pilote de voir par dessus le brise-lame, son épiscope central peut être relevé.  
Variantes :
Aucune
 
Armement
1 canon de 76 mm, 1 mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm + autre mitrailleuse de 7,62 mm.
Pays utilisateurs
Afghanistan, Benin, Cambodge, Congo, Croatie, Cuba, guinée, Guinée-Bissau, Indonésie, Irak, Madagascar, Nicaragua, Corée du Nord, Laos, Russie, Ouganda, Vietnam, Yougoslavie, et Zambie.
Equipage
3 hommes
Equipements
Ce véhicule est principalement destiné aux opérations amphibie.
Blindage
14 mm
a
Poids
14.600 kg
a
a
a
a
Vitesse
44 km/h
Autonomie
370 km
a
 
 
Identification 
 Retour Menu
Armement
Canon avec évacuateur de fumée sur le 2/3 , au bout du canon on trouve un frein de bouche avec deux évents. La base du canon est placé dans un bloc rectangulaire.
Tourelle
Est placée à l'avant du véhicule et a une forme de poêle renversée. C'est une tourelle biplace, mais l'écoutille est unique pour le deux membres d'équipage placés dans la tourelle. Elle s'ouvre vers l'avant, servant de plaque de blindage pour l'équipage. A l'arrière de la tourelle, on trouve une petite écoutille permettant l'évacuation des douilles des obus tirés. 
Châssis
est de forme rectangulaire avec l'avant très légèrement incliné, sur la partie supérieur, on trouve une lame pare vague. L'arrière de la coque possèdent deux hydrojets , un à gauche et un autre à droite , ceux-ci sont couverts par des plaques en forme de palme. Les phares à l'avant du véhicule sont protégés par des grilles de protections.
Train de roulement
est composée de 6 roues de route, sans galets supports. L'intérieur des roues a une forme de fleur.
Accessoires
Une antenne est placée à l'avant gauche de la tourelle .
 
Détails à observer 
  Retour Menu
1. Emplacement du chauffeur au centre de l'avant de la coque, à la base de la tourelle.
2. Phares à l'avant gauche et droit de la coque, avec des arceaux de protection.
3. Emplacement de la mitrailleuse à gauche du canon.
4. Plaque souple de forme rectangulaire à l'avant des chenilles gauche et droite.
5. Gros évacuateur de fumée au bout du canon.
6. Base d'antenne à l'avant gauche du flanc de la tourelle.
7. Les flancs de la coque sont lisses et droits.
8. Six roues de route sans galets supports, centre des roues en forme de fleur.
9. Trappe cylindrique à l'arrière de la tourelle.
10. A l'arrière de la coque, on trouve deux hydrojets, qui ont des plaques de protection en forme de palme.
 


 
Galerie photos 
 
 Retour Menu
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.