Challenger 2 main battle tank heavy armoured vehicle British army United-Kingdom description picture

 
English version
 
Challenger 2 Char de combat principal
 
 

Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
 
Description
Le char de combat principal Challenger 2 a été construit par la firme britannique Alvis Vickers. Le Challenger 2 est en service dans l'armée britannique et l'armée d'Oman. L'armée britannique a passé une première commande de 127 Challenger en 1991 et une deuxième commande de 259 unités en 1994. En 1993 l'armée d'Oman commande 18 Challenger 2 et une deuxième commande de 20 unités fut signé en novembre 1997. Le Challenger 2 entra en service dans l'armée britannique en juin 1998 et la dernière commande de 386 chars fut délivrée en avril 2002. La fin des livraisons de Challenger 2 pour l'Oman fut terminée en 2001. Le Challenger 2 fut utilisé lors des opérations au Kosovo et en Bosnie. Le modèle Challenger 2E, le dernier modèle de production, avait été développé pour le marché de l'exportation avec des adaptations dans des environnements climatiques difficiles; comme les pays chauds du Moyen-Orient. Le Challenger 2E fut testé par la Grèce, le Qatar et l'Arabie Saoudite. Le challenger 2 est équipé d'u canon L30 de 120 mm construit par la firme Royal Ordnance une division de la firme BAE SYSTEMS. Le canon est équipé d'un manchon thermique et d'un évacuateur de fumée. La tourelle peut pivoter sur 360° et le canon pet s'élever de -10° à +20°. Le véhicule peut emporter 50 obus de 120 mm, il utilise les munitions à blindage perforant avec sabot détachable, HE, ou fumigène. Le contrôle du canon se fait à partir d'un système électrique et il est totalement stabilisé, celui-ci a été construit par la firme BAE SYSTEMS. Le Challenger dispose également d'une mitrailleuse coaxiale BOEING de 7,62 mm qui est située sur la gauche de l'armement principal. Sur l'écoutille du chargeur, on trouve une mitrailleuse de 7,62 mm qui est utilisée pour la défense antiaérienne. La tourelle dispose d'un blindage Chobham de seconde génération. Le véhicule dispose également d'un système de protection NBC, efficace contres armes nucléaires, biologiques et chimiques. A l'avant gauche droite de la tourelle, on trouve cinq lance-grenades fumigènes. Le Challenger peut également créer un rideau fumigène en injectant du Diesel dans les pots d'échappements. En ce qui concerne les systèmes de tir, le véhicule dispose d'un ordinateur de contrôle de tir développé par la firme Computing Devices Company. Le chef de véhicule dispose d"un épiscope panoramique stabilisé VS 580-10. L'ensemble comprend également un télémètre laser; celui a une portée de 200 m à 10 km. L'écoutille du chef de véhicule dispose également de huit épiscopes permettant une vision sur 360°. Le canonnier dispose d'un système de vision thermique permettant le tir de jour comme de nuit. L'image thermique dispose d'un agrandissement de x 4 et x 11 pour le canonnier et le chef de véhicule. Le chauffeur dispose d'un intensificateur de lumière passif permettant la conduite de nuit. La mobilité du Challenger est assuré grâce à un moteur Diesel 12 cylindres développant 1.200 chevaux. La boîte de transmission David Brown TN54 dispose de six vitesses avant et deux vitesses arrière. La vitesse maximum sur route est de 59 km/h et 40 km/h en tout-terrain. L'autonomie du véhicule est de 450 km sur route et 250 en tout-terrain. Le Challenger 2E dispose d'un nouveau système de contrôle de tir et de surveillance du champ de bataille, qui inclut un système de vision panoramique stabilisé SAGEM MVS 580 jour/nuit pour le chef de véhicule et un système stabilisé SAGEM SAVAN 15 nuit/jour pour le canonnier. Ceci inclut également le télémètre laser. Le système de propulsion a été remplacé par un nouveau moteur Diesel MTU 883 de 1.500 chevaux avec une transmission automatique. Ce moteur plus petit mais plus puissant permet une emport en carburant plus important, ce qui augmente l'autonomie du véhicule à 550 km.
 
Challenger 2 fiche technique détaillée seulement dans le magazine
 
Variantes :
Challenger 2E : version d'exportation
Challenger 2 Dozer : Avec une lame bulldozer à l'avant de la coque
CRRV : Challenger 2 de maintenance et de réparation
 
Armement
Un canon de 120 mm et deux mitrailleuses de 7,62 mm.
Pays utilisateurs
Royaume Uni , Oman.
Equipage
4 hommes
Accessoires
Ordinateur de tir, système d'intensificateur de lumière et télémètre laser.
Blindage
Chobham/Dorchester niveau 2
a
Poids
62.500 kg
Vitesse
59 km/h
Autonomie
450 km
a
 
 
Identification
 Retour Menu
Armement
Le canon dipose d'un manchon thermique sur toute sa longueur et un évacuateur de fumée au centre. Un petit bloc est placé à l'extrémité du canon.
Tourelle
est de forme rectangulaire avec les flancs et l'arrière qui sont droits et lisses. L'avant de la tourelle est incliné à 45°. Sur la partie supérieure du canon et à sa base, on trouve une grosse boîte de forme rectangulaire. Sur le toit de la tourelle, on trouve deux écoutilles. Devant l'écoutille de droite, on trouve un gros épiscope, et un autre plus petit juste devant qui intégré dans la coque de la tourelle. Une mitrailleuse de 7,62 mm est installée sur l'écoutille de gauche. A l'arrière de la tourelle, on trouve un coffre de rangement de forme rectangulaire qui couvre l'entierté de celui-ci.
Coque
est de forme rectangulaire, avec l'avant légèrement incliné. Au centre de l'avant de la coque et à la base de la tourelle se trouve l'emplacement du chauffeur. A l'arrière de la coque, on trouve des griffes permettant le transport de réservoirs supplémentaires.
Train de roulement
est composé de six roues de route double et des galets supports. Des plaques de blindage en forme de vague couvrent le haut du train de roulement.
Accessoires
Une série de cinq lance-grenades fumigènes est placée à gauche et à droite du canon.
 
Détails à observer
  Retour Menu
1. Deux petits phares ronds au centre de l'avant de la coque.
2. Emplacement du chauffeur au centre de l'avant de la coque, à la base de la tourelle.
3. Groupe de cinq lance-grenades fumigènes à gauche et à droite du canon.
4. Evacuateur de fumée au centre du canon.
5. Gros épiscope devant l'écoutille de droite du toit de la tourelle.
6. Grosse boîte rectangulaire au-dessus de la base du canon.
7. Petit bloc optique intégré dans la coque de la tourelle, juste devant le gros épiscope.
8. Les flancs de la tourelle sont droits et lisses.
9. L'avant de la tourelle est incliné à 45°.
10. Des plaques de blindage en forme de vague couvrent le haut du train de roulement.
11. Six roues de route doubles.
12. Gros coffre fermé de forme rectangulaire; qui couvre tout l'arrière de la tourelle.
13. Deux grandes griffres à l'arrière de la coque pour le transport de réservoirs supplémentaires.
 


 
Galerie photos
 Retour Menu
 
 
 
     
 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.