La marine américaine a attribué un contrat à Lockheed Martin pour l'hélicoptère sans pilote K-MAX

a
Actualité Industrie Défense - Lockheed Martin
 

Lundi, 13 Décembre 2010, 16:25

 
La marine américaine a attribué un contrat à Lockheed Martin pour l'hélicoptère sans pilote K-MAX
 
 
WASHINGTON – Le commandement naval américain des systèmes aériens a attribué un contrat d'une valeur de 45,8 millions de dollars aux sociétés américaines Lockheed Martin et Kaman Aerospace pour le système d'hélicoptère sans pilote K-MAX pour le compte du Corps des Marines américains, dans le cadre d’une évaluation comme système de transport télécommandé et de ravitailleur lors d’opérations dans des environnements de combat avancé.
     
     
"Le K-MAX a été spécialement conçu pour réaliser des missions de ravitaillement sur le champ de bataille. ", a indiqué Dan Spoor, vice-président de Lockheed Martin Aviation Systems. " Les capacités du K-MAX répondent exactement à la demande du Corps des Marines en ce qui concerne les possibilités d'opérations logistiques, tout en maintenant les combattants hors de danger", a-t-il ajouté.

Le contrat inclut la livraison de deux hélicoptères sans pilote K-MAX et trois stations de contrôle télécommandé au sol, dans le cadre d'une demande de besoin urgent pour le compte du Corps des Marines américain. Cette livraison est programmée pour l'été 2011.

     
     

Le système d'hélicoptère sans pilote K-MAX a démontré ses capacités à transporter et livrer des charges d'un poids de 2.750 kg au niveau de la mer et 1.850 kg à 10.000 mètre d’altitude. Cet hélicoptère peut également livré plus de marchandises à plus d’endroits en un seul vol par rapport à la majorité des autres hélicoptères sans pilote.

"K-MAX est un choix optimum pour une solution de transport aérien sans pilote. ", a fait savoir Terry Fogarty, directeur général de Kaman Aerospace Unmanned Aircraft Systems. "Avec des coûts réduits opérationnels et logistiques, augmenté d'une réduction de carburant utilisé et moins de personnel nécessaire à l’utilisation de ce type d’engin, comparé à des convois classiques ou des hélicoptères avec pilote, le K-MAX est la solution offrant le plus faible risque pour des missions sur le champ de bataille. ", a ajouté Terry Fogarty.

Depuis leur partenariat en 2007, Lockheed martin et Kaman Aerospace ont réalisé des investissements significatifs pour répondre rapidement à un besoin militaire urgent. L’équipe a pu exécuter toutes les étapes importantes, e dépassant même les conditions imposées par le Corps des Marines américain durant des démonstrations de vol en janvier 2010, à Dugway Proving Ground, dans l’Utah aux Etats Unis.

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.