Opération terrestre en Libye serait considérée comme une occupation du pays a dit la Russie 2703112

a
Actualité Industrie Défense - Libye
 

Dimanche 27 Mars 2011, 09:57

 

Une opération terrestre en Libye serait considérée comme une occupation du pays, a dit la Russie.

 
 
L'ambassadeur de Russie auprès de l'Otan, Dmitri Rogozine, a déclaré aujourd'hui qu'une intervention terrestre en Libye équivaudrait à une occupation et insisté sur la nécessité de s'en tenir à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.
     
L'ambassadeur de Russie auprès de l'Otan, Dmitri Rogozine, a déclaré aujourd'hui qu'une intervention terrestre en Libye équivaudrait à une occupation et insisté sur la nécessité de s'en tenir à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU.
Un char T-72 de l'armée libyenne détruit par les frappes aériennes de la coalition
     

"Mener une opération au sol sera qualifié d'occupation de la Libye et cela contrevient directement aux termes de la résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré Dmitri Rogozin à l'agence RIA Novosti à Bruxelles.

Les opérations de l'OTAN en Libye doivent "être menées dans le strict respect des termes de la résolution, et ne pas outrepasser les limites autorisées", a ajouté M. Rogozin.

Moscou ne participe pas à l'intervention internationale et n'a pas l'intention de le faire. A plusieurs reprises, les dirigeants russes ont mis en garde contre un "usage indiscriminé de la force" en Libye, le premier ministre Vladimir Poutine critiquant même de manière très virulente la résolution de l'ONU.

Cette semaine, le conseiller diplomatique du Kremlin Sergueï, Prikhodko a estimé que si l'opération aérienne menée principalement par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, s'éternisait, une intervention terrestre deviendrait inévitable.

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.