M48 Description identification pictures picture photo image US Army main battle tank United-States

 M48 Char de combat principal
 
 

 


Description

Identification

Détails à observer

Galerie Photos

 
 
a
Description
Aux premiers jours de la guerre de Corée, en 1950, les États-Unis ne produisaient aucun char moyen. On décida donc de monter provisoirement la tourelle du T43 qui était  alors à l'étude sur un châssis de M46A1. Le résultat appelé M47, fut produit à plus de 8 000 exemplaires. Le M47 a depuis longtemps été réformé au sein de l'armée américaine, mais il demeure en service dans de nombreux pays, dont l'Espagne, la Grèce, l'Italie, le Pakistan et le Portugal. Au début des années cinquante, on lança l'étude d'un char moyen nouveau : le T48 également équipé d'un canon de 90 mm ; la fabrication commença avant même que des prototypes aient vu le jour. Les premiers exemplaires  de cette série, baptisée Patton par la veuve du célèbre général, furent construits en juillet 1952 à la Delaware Tank Plant. Cette production accélérée, justifiée par la tension internationale, eut cependant des inconvénients, et les premiers M48 souffrirent de défauts graves : manque de fiabilité et, surtout, autonomie limitée à 113 km. Les modèles suivants M48A1, M48A2, et M48A3, furent très améliorés. Cette dernière version , en particulier, reçut un  moteur Diesel Teledyne Continental AVDS-1790-2A, qui porta son rayon d'action à environ 463 km. Lorsque les chaînes stoppèrent en 1959, plus de 11 700 M48 avaient été montés. La famille des M60 qui les a depuis remplacés en est elle même dérivée. De nombreux pays du monde continuent d'utiliser le M48 : Corée du Sud, Espagne, Grèce, Iran , Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Norvège, Pakistan, Portugal, Somalie, Taiwan, Thaïlande, Tunisie et Turquie. Les m48, M48A1, M48A2 et M48A3 sont tous armés d'un canon de 90 mm et d'une mitrailleuse coaxiale de 12,7 mm montée sur la coupole du chef de char. Le M48A5, crée vers le milieu des années soixante-dix, se différencie de ses prédécesseurs par son canon M68 de 105 mm, comparable à celui qui équipe les M60, sa mitrailleuse de tourelle M60D de 7,62 mm, sa nouvelle motorisation et d'autres  détails mineurs. Depuis 1975, l'Anniston Army Depot a ainsi modernisé plus de 2 000 M48, qui, a part deux bataillons de Corée, ont été déployés aux Etats-Unis. Ce pays a également fourni à de nombreux utilisateurs des kits de conversion à la norme M48A5. Le constructeur allemand Wegmann a lui aussi transformé quelque 650 M48A2 en M48A2GA2 pour le compte de l'armée allemande. Cette dernière version est équipée d'un canon britannique L7A3 de 105 mm, de nouveaux compartiments à munitions, d'une coupole améliorée pour le chef de char, d'un  équipement passif de vision nocturne , de tubes fumigènes Wegmann et d'un dispositif de contrôle de tir évolué. Les composants mécaniques du M48 ont été également été employés dans la fabrication des pièces d'artillerie automouvantes M53 et M55, ainsi que dans celle du blindé d'échelon M88. Parmi les dérivés du M48, on peut citer aussi les chars lance-flammes M67, M67A1 et M67A2 (qui ne sont pas en service actif à l'heure actuelle) ainsi que le poseur de ponts M48 AVLB, qui était très utilisé au sein de l'US Army. Le châssis du M48 a également servi à la fabrication du M247 Sergeant York de la DIVAD (division de défense antiaérienne), dont la fabrication devait commencer fin 1983, mais qui fut très vite abandonné. il était doté d'une tourelle armée de deux canons Bofors et d'un système de contrôle de tir très complet pour la destruction d'appareils évoluant à basse altitude. Six cents modèles auraient du être librés à l'US Army. Le M48 a été utilisé en opérations par les armées américaines et sud-vietnamiennes, par le Pakistan contre l'Inde et par les Israéliens contre la Jordanie, la Syrie et l'Égypte. Il s'est avéré très fiable en même temps qu'efficace contre la plupart des blindés modernes, surtout lorsqu'il tire les munitions APFSDS-T mise au point par les Etats-Unis, Israël et le Royaume-Uni.
Variantes :
M48A1 : Equipé avec une petite tourelle M1, une plus grande écoutille pour le chauffeur et un système e stabilisation pour le canon et un nouveau canon L7 de 105 mm
M48A2 : Equipé d'un nouveau système d'injection pour le carburant et un système de vision infrarouge.
M48A3 : Nouvelle petite tourelle pour le chef de véhicule, moteur Diesel, 3 galets supports.
M48A4 : tourelle de M60 sur un châssis de M48A3
M48A5 : Mise à niveua du M48 avec n canon standard de 105 mm et une petite tourelle M1.
M48T5 : version turque du M48A3 avec un canon de 105 mm
M48H : Version pour Taïwan avec plaque de blindage sur le train de roulement et phare de vision nocturne au-dessus du canon.
Magach 5 : Israël, version avec blindage additionnel
Nagmachon : Israël
M48 Marksman : équipé d'une tourelle de défense antiaérienne Marksman
M55 : obusier monté sur châssis de M48
M67 : M48 avec lance-flamme
M88 : Véhicule de dépannage basé sur le châssis du M48
 
Armement
Un canon de 105 mm, une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm, une mitrailleuse de 12,7 mm sur la coupole de commandement, une mitrailleuse de 7,62 mm sur l'écoutille du chargeur.
Pays utilisateurs
Grèce, Iran, Israël, Jordanie, Corée du Sud, Liban, Maroc, Pakistan, Portugal, Espagne, Taiwan, Thaïlande, Tunisie, et Turquie.
Equipage
4 hommes
Accessoires
Système de contrôle de tir, système de vision passif sur les dernières versions pour les dernières versions.
Blindage
120 mm maximum
a
a
a
Poids
48.987 kg
a
a
Vitesse
48 km/h
Autonomie
500 km
a
a
 
 
Identification

 Retour Menu

Armement
Le canon dispose d'un évacuateur de fumée au 1/3 du canon.
Tourelle
est placée au centre de la coque. La base du canon est encastrée dans un bloc rectangulaire, entouré par un tissu en accordéon. Le dessus de la tourelle dispose de deux écoutilles, celle de droite, est une petite tourelle, équipée d'épiscopes sur 360°. Celle-ci est équipée d'une mitrailleuse de 12,7 mm. Sur les côtés , on trouvent des barres de maintien horizontales, et juste au-dessus un petit bloc circulaire. L'écoutille de gauche est plus petite, et a une forme de demi lune. L'arrière de la tourelle, est équipé sur toute la longueur d'une grille porte filet. 
Coque
est de forme rectangulaire et très haute. L'avant est légèrement incliné, avec l'emplacement du chauffeur au centre, et à la base de la tourelle. L'arrière de la coque, est couvert par deux grilles d'échappement, striées et inclinées à 45°.
Train de roulement
est composée de 6 roues de route et 5 galets supports. En fonction du modèle le nombre de galets supports peut changer.
Accessoires
Une antenne de communication est placée à l'arrière gauche de la tourelle.
 
 
Détails à observer
 

  Retour Menu

1. Groupe de deux petits phares à l'avant gauche et droit de la coque, avec une barre de protection.
2. Base du canon de forme rectangulaire, avec une bâche de protection.
3. Petite tourelle sur la partie droite du toit de la tourelle.
4. Une petite grille porte filet à l'arrière gauche et droit de la tourelle.
5. Petite coffre de forme rectangulaire au centre de l'arrière de la tourelle.
6. Les bords de la coque sont droits et sans coffre.
7. Six roues de route double.
8. Les flancs de de la tourelle sont lisses et bombés.
9. Le train de roulement dispose de trois gros galets supports.
10. Deux grandes grilles d'échappement à l'arrière de la coque, de forme rectangulaire et striées.

a
a
 


 
 
Galerie photos
 

  Retour Menu

 
 
 
     
 

 

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.